10 astuces des supermarchés pour que l’on dépense plus

Un article généraliste qui va vous donner quelques conseils tirés des supermarchés.

Le texte original est issu de Life’d et revient sur les 10 éléments que les magasins mettent en place pour vous inciter à acheter toujours plus.
Il faut, en effet, savoir que 40% des achats réalisés dans les supermarchés le sont par impulsion et non pas par un vrai besoin noté sur une liste de courses. Rares sont les consommateurs à résister à la tentation. Nous sommes manipulés, nous le savons même parfois, nous cupabilisons de temps en temps mais nous ne faisons rien pour que cela change.

Il y a plusieurs tactiques qui sont ainsi mises en place par les supermarchés pour que vous dépensiez plus que ne désirez, en voici 10:

1. Faire joueur de la musique lente ( voir déprimante )
Les études ont démontré que la musique relaxante nous met dans une frénésie acheteuse. C’est pourquoi les supermarchés ne diffusent pas uniquement de la musique mais un véritable programme composé par la Marque. Ainsi, en cas de forte affluence, c’est de la musique « rapide » qui est diffusée.
Si vous voulez « contrer » cette manipulation, entrez dans le magasin avec votre propre musique dans les oreilles.

2.Cacher les paniers
Avez-vous remarqué que seuls les chariots sont disponibles à l’extérieur des supermarchés et pas les paniers.
Pour accéder à ces derniers, il faut entrer dans le magasin. Le fait que vous entriez dans l’établissement avec un chariot fait que vous aurez tendance à le remplir plus facilement que si vous n’aviez qu’un petit panier.
Ainsi, l’astuce pour aller contre est de chercher les paniers.

3. Donner des échantillons gratuits
Avez-vous remarqué qu’il n’y a pas une semaine où une Marque distribue des échantillons dans les supermarchés ? Est-ce réellement pour vous faire un cadeau ? Bien au contraire, c’est pour vous rendre redevable: vous cupabilisez d’avoir accepté le cadeau et donc inconsciemment vous serez plus enclin à acheter un produit auquel vous n’aurez pas pensé auparavant.
Refuser donc tout ce que l’on vous offre si vous voulez contrôler vos finances !

4. Changer la disposition
C’est arrivé à tous ceux qui vont dans les supermarchés. Du jour au lendemain et sans savoir pourquoi, on se rend compte que nos articles habituels ne sont plus présentés au même endroit, de la même façon. Pourquoi ? car vous avez pris l’habitude d’aller à un endroit précis et ne vous souciez plus des autres produits qui vous entourent, de ce fait les supermarchés n’augmentent pas leur chiffre d’affaires. Alors qu’en changeant de place les paquets de café, les céréales, vous allez devoir les chercher et donc passer devant d’autres produits que vous n’auriez pas vu autrement.

5. Placer les articles les plus rentables au niveau des yeux
C’est sans doute le truc le plus vieux ! Le consommateur qui n’a pas le temps ne regarde que devant lui, et ne lèvera, ni ne baissera les yeux. Ainsi, chez l’épicier, les bonbons sont situés à hauteur des yeux des enfants, qui en demanderont dont à leur parent.
Si vous voulez économiser de l’argent, prenez le temps de tout regarder !

6. Mettre les articles qui se vendent en bout d’allée
Certains acheteurs « rapides » n’ont pas le temps de visiter tout le magasin, aussi les supermarchés placent à ces endroits stratégiques ( têtes de gondole ) les produits qui leur rapportent le plus. Ce n’est pas pour le plaisir que les promos se voient de loin, c’est parce que c’est ce qui rapportent le plus.

7. « Cacher » le lait au fond du magasin
Savez-vous que le lait est le produit le plus vendu dans les supermarchés ?
De ce fait, il se trouve bien souvent à la fin du circuit de « visite » d’un magasin. Il faut, en effet, que vous passiez le plus de temps possible dans l’établissement. Et si on vous donne de suite ce dont vous avez besoin, ce ne serait pas bon pour le développement du Chiffre d’Affaires.

8. Ne pas mettre le personnel nécessaire en caisse
Avez-vous remarqué que quelque soit le moment où vous allez dans un magasin, il faut toujours patienter au niveau des caisses ? Est-ce à dire que les supermarchés sont en manque de personnel ? Bien au contraire … La preuve, une Marque de supermarchés ajoute des « caissiers » à partir du moment où les clients dépassent « une ligne ». Donc, il est possible de résorber rapidement l’attente. Mais en le faisant trop vite, les supermarchés ne seraient pas dans leurs objectifs: il faut que vous consommiez le plus possible et en étant dans la file d’attente, vous prenez connaissance des friandises, des magazines qui sont disposés près des caisses.
Les caisses automatiques vous permettront d’éviter de tomber dans ce « piège ».

9. Proposer des « odeurs »
Lorsque vous sentez quelque chose d’agréable, votre cerveau libère de la dopamine, qui vous rend joyeux et de ce fait plus vulnérable aux achats d’impulsion.

10. Brumatiser les produits
Avez-vous remarqué que les salades des supermarchés sont « humides » même l’après-midi, comme si elles venaient d’être cueillies. Plus brillants, les produits font plus envies et donnent une impression de fraîcheur qui plait aux consommateurs.

Pour être plus fort que les supermarchés, il faut donc y aller quand on a le temps ( de comparer, de regarder, de chercher ) où d’utiliser les caisses rapides quand on est pressé.
Et la prochaine fois que vous allez faire vos courses, regardez tout ce qui est fait pour vous pousser à acheter plus.

47 thoughts on “10 astuces des supermarchés pour que l’on dépense plus

  1. Bonsoir Olivier,

    Très intéressant ! C’est justement le fondement du marketing dans les grandes distributions. Tout est disposé pour que vous consommiez au maximum. Les produits frais sont exposés au fond du magasin pour qu’on puisse faire le tour avant d’y arriver, le merchandising est étudié afin de placer les produits qui se vendent le plus au niveau de yeux du consommateurs et placé en tête de gondole,etc.. Bref ils sont doués pour augmenter notre consommation.

    Merci pour ce partage, bonne soirée !

    RépondreRépondre
  2. Peut-être qu’en étant au courant des techniques on sera capable de dépenser moins… Je vais essayer !

    RépondreRépondre
  3. Alors là, vous aurez à faire avec les supermarchés car vous avez dévoilé leurs astuces de marketing 🙂 En tout cas, il est bien vrai que la plupart des gens sont conscients de ces petits trucs mais ne semblent pas trop s’en faire même si beaucoup culpabilisent en voyant la note!

    RépondreRépondre
  4. L’astuce des paniers est un peu bidon, techniquement c’est impossible de disposer les paniers à l’extérieur des magasins (vol…).

    Pour les caddies c’est le même problème mais c’est quand même bien plus encombrant. On va donc plutôt parler de top 9 des astuces des supermarchés.

    RépondreRépondre
  5. @Thibault: Bonjour,
    Pourquoi c’est impossible de disposer des paniers à l’extérieur ?
    il existe à l’étranger des distributeurs automatiques de journaux, il suffirait d’arranger l’ensemble pour que celui distribue des paniers … contre une caution … donc c’est tout à fait possible. Pour en avoir parlé avec des « pontes » de la grande distribution, ils savent très bien que ce ne serait pas rentable pour leur magasin, où il faut dépenser le plus possible … 😉

    RépondreRépondre
  6. Bonjour,

    Pourquoi pas mais j’ai du mal à imaginer la chose en fait…Une machine qui distribue des paniers ? Et devoir poser une caution pour prendre son panier, ca me parait un peu contraignant par rapport au simple fait d’aller dans le magasin et de se saisir d’un panier.

    RépondreRépondre
  7. @Thibault: du mal à imaginer ? et pr les chariots, çà a bien été mis en place cette « consigne » pour obliger les gens à ranger le chariot et pas les laisser trainer … tout est affaire d’éducation si on veut …

    RépondreRépondre
  8. Tout simplement excellent 🙂
    Ca ne m’étonne pas du tout de la part des supermarchés qui sont prêt à tout pour vendre les produits qu’ils décident rentables (et non les autres)

    RépondreRépondre
  9. On pourrait rajouter l’inclinaison du sol vers le fond du magasin de quelques degré ce qui rend plus long le retour au caisse et laisse le client profite encore plus longtemps des produits…un mythe peut être?

    RépondreRépondre
  10. Justement pour éviter d’acheter un tas de trucs qui n’étaient pas sur ma liste de base quand je vais dans un supermarché, et bien je n’y vais plus tout simplement. Je passe commande en ligne et après je vais chercher ma commande au « drive », comme ça plus de tentations inutiles et de belles économies de faites.

    RépondreRépondre
  11. Pour le point n°3, je ne suis pas d’accord avec « Refuser donc tout ce que l’on vous offre si vous voulez contrôler vos finances ! ». Au contraire, acceptez tout, mais surtout ne culpabilisez pas ! 😀 Un cadeau, ça ne se refuse pas ^^

    RépondreRépondre
  12. On peut aussi y ajouter les produits comme chewing-gum juste avant les causes, à un endroit ou l’on s’impatiente (surtout les enfants) et ou il es plus facile de céder à la tentation!

    RépondreRépondre
  13. Sinon il y a le très classique (et peut être la 1ère régle qui a été inventé) :
    je dispose les produits très cher (hi-fi / high tech) à l’entrée pour faire baver les gens qui ne peuvent que passer devant…. par ce que au fond du magasin avec l’économie ambiante il y aurait beaucoup moins de monde au fond du magasin (et du cou il ne verrait pas que en fait l’écran plat tu peux l’acheter même si tu as pas de sous (à crédit – 19%)

    RépondreRépondre
  14. Très bon article, merci et c’est vrai que changer les dispositions nous porte à redécouvrir le magasin et à dépenser plus. J’ajouterais à cela qu’il est important de vérifier les produits avec ou sans taxe, très grande différence au bout du compte.

    RépondreRépondre
  15. Ce sont la d’excellent conseils merci, j’avoue ne pas avoir pensé a touts ces coup bas que font les super marché pour engendré plus de bénéfices, ca fait froid au dos…

    J’ajouterais comme conseil : toujours avoir une liste claire des choses à acheter, sinon on sera tenté toujours par d’autre choses inutile.

    RépondreRépondre
  16. Salut Olivier,

    La plupart des ces infos sont « évidentes » quand on a quelques notions de marketing… par contre, pour le lait, je ne savais pas. Ou plutôt je n’avais jamais fait attention 😉

    Mais c’est vrai qu’une fois qu’on a conscience de toutes ces petites techniques (dans un supermarché ou ailleurs), on a tendance à ne plus voir les choses de la même manière 😉

    RépondreRépondre
  17. Ce sont des – best pratices – que les magasins suivent depuis toujours et qui reposent sur des études spécifiques qui ont fait leur preuve. Je ne sais pas si on peut parler de manipulation, le terme facilitation d’achat me semble plus juste pour ma part, on oblige pas un consommateur de plus en plus averti à l’achat.

    RépondreRépondre
  18. Il y en a bien plus que 10, mais il est vrai que c’est 10 là sont les plus connu. On pourrait aussi citer les opérations 2 achetés le 3e gratuit, les points offerts sur les cartes de fidélités pour l’achat de certains produits, les offres limités dans le temps (on arrive tj trop tard), etc… difficile de contourner tout cela, mais en étant au courrant on peut ruser.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire