publié le 1 décembre 2014 par  en catégorie Conseils, Entreprendre, Infographie

En Septembre 2014, CB Insights a réalisé une infographie en anglais reprenant les 20 raisons principales d’échec d’une start-up.

C’est ce document que j’ai adapté en français et que je vous propose ce jour.

A noter que si vous additionnez tous les pourcentages, vous dépassez allègrement les 100% car généralement les raisons des échecs sont multiples. Pour réaliser ce document, une enquête a été réalisée auprès de 101 start-ups qui ont cessé leur activité et les réponses proviennent parfois des entrepreneurs, parfois des investisseurs.

J’aime particulièrement certains points comme ignorer les consommateurs, le manque de passion ou encore ne pas avoir saisi l’opportunité de se diriger vers une activité, alors que des sociétés réputées ont abandonné leur premier « métier » pour se diriger vers un autre , comme je l’expliquais dans cet article.

Voilà donc qui donne des pistes sur ce qu’il faut modifier pour réussir … il serait agréable de savoir comment éviter les échecs et de connaître les 20 raisons de réussite d’une start-up.

EDIT DU 2 AVRIL 2015: Chris Lefevre a détaillé les 10 premières raisons d’échecs sur son site.



Deja 11 reactions.

  1. 20 raisons d’échecs pour une start-up http://t.co/FD2sNrCRkH

    RépondreRépondre
  2. 20 raisons d’échecs pour une start-up http://t.co/fof6TXXJNi #tpe #pme

    RépondreRépondre
  3. @benelka dit :

    20 raisons d’échecs pour une #startup http://t.co/L3e2RlOPRl #MBAMCI

    RépondreRépondre
  4. « produits dont le marché n’a pas besoin »….
    hmmm… j’ai du mal à comprendre, car il est assez rare que le marché ait besoin du produit, le but du marketing/communication n’est pas de créer le besoin justement ?

    Dans ce cas, c’est à additionné avec « manque de marketing ».

    Aussi, « manque d’argent » et « pas de financement », c’est pas un peu pareil ?

    Et « perte du focus », c’est quoi ?

    Bref, pas top clair et très peu précis.

    RépondreRépondre
  5. @Ampoules et luminaires: Tu peux faire du marketing sans créer un besoin à tes clients, mettre de pages de pub dans le magazines par exemple n’a jamais donné envie d’utiliser un service ou produit …
    Non « manque d’argent » n’est pas pareil que « pas de financement », tu peux avoir des fonds mais pas assez pour réaliser tes projets !
    Quant à « perte du focus » cela signifie que la société ne se concentre plus sur ses idées …
    Après, j’aime bien ceux qui disent que ce n’est pas « clair » mais qui ne « clarifient » rien pour autant … 😉

    PS: j’espère que d’ici quelques mois, Ampoules et Luminaires ne me demandera pas de retirer son commentaire, pour éviter des pénalités GG ! 😉

    RépondreRépondre
  6. 20 raisons d’échec pour une #startup http://t.co/RV4jw7IHjQ via @EuKlide

    RépondreRépondre
  7. [A relire] 20 raisons d’échecs pour une start-up http://t.co/skLFzPBQ6k

    RépondreRépondre
  8. We Love Web dit :

    Très clair et très précis même si certains de ces 20 points se rejoignent effectivement.

    RépondreRépondre
  9. @Nutcache dit :

    20 raisons d’échecs pour une start-up http://t.co/YjW0kjRqOh

    RépondreRépondre
  10. Il est vrai que pour bien démarrer un bon start-up il faut savoir bien s’entourer pour éviter les erreurs de débutant qui pourrait être fatal pour son business.

    RépondreRépondre
  11. C’est clair que sans l’aide d’une personne étrangère on arrive pas à démarrer son start-up.

    RépondreRépondre

Réagir:

ATTENTION: Les commentaires n'apparaissent pas dès que vous les avez validé. J'en prends connaissance et si celui-ci est conforme à la charte du site, je le mets en ligne ... à ce moment là, vous ne pouvez plus le modifier !