25 conseils de Management

Parlons aujourd’hui du « pape du management« …

En l’occurence de Peter Drucker.
Plutôt méconnu en France, ce théoricien américain est à la base de nombreux concepts utilisés dans le monde de l’entreprise. De 1975 à 1995, il fut chroniqueur au Wall Street Journal, il écrivit aussi plusieurs articles pour l’Atlantic Monthly et The Economist et fut un important contributeur de la célèbre revue américaine Harvard Business Review.
On lui doit des formules comme :
– « La chose la plus importante en communication, c’est d’entendre ce qui n’est pas dit »
– « La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer »

Pour les non anglophones:

1 – Savoir ce qui est juste avant de prendre une décision.
Il ne faut pas se décider par rapport à ce que veulent les gens, mais par rapport à ce qui est juste.
Après cela, vous pouvez vous décider entre ce qui est juste et impossible à faire.

2 – Cadrez vos décisions
Pour prendre une décision, vous devez avoir toutes les cartes en main, en cherchant si beosn les informations nécessaire. La prise de décision doit être effectuée avec les bonnes informations. Avec des mauvaises données, la décision peut être mauvaise.

3 – Attention au timing
Le temps est parfois votre ennemi… Il faut savoir le gérer et respecter les éventuels date butoir.

4 – Ce qu’est votre business, ce qu’il sera et ce qu’il devrait être.
Ne restez pas dans le passé, vivez le futur ! Allez de l’avant et anticiper en analysant la situation présente au lieu, par exemple, de vous féliciter du passé.

5 – Ne cherchez pas forcément le consensus
« On ne peut pas plaire à tout le monde », pourquoi voulez-vous que tout le monde vous accepte même si ce que vous lui proposez ne lui convient pas. Essyez de savoir pourquoi cela ne lui convient pas, en anlaysant les différentes situations.

6 – Un manager n’est pas forcément un expert
Idée force qui circule notamment en entreprise: le manager se doit d’être l’expert de son domaine. Absolument pas ! le manager c’est celui qui sait s’appuyer sur les experts, qui sait quand les contacter et où les trouver.

7 – Se concentrer sur le client
C’est le client qui fait vitre l’entreprise. Aussi, celle-ci doit s’adapter aux besoins du public visé. Il faut donc identifier les attentes, les besoins, les problèmes des prospects et y répondre.

8 – Définissez des objectifs.
Il faut avoir des objectifs et tout mettre en oeuvre pour les atteindre, en prenant en compte les éventuels contraintes qui nous font face.

9 – Etablir un planning réaliste.
Pour arriver à ses fins, il faut s’en donner les moyens et donc se donner des étapes à atteindre pour réussir l’objectif final. Ces étapes doivent être réalisables?

10 – Cherchez toujours l’amélioration.
Si vous souhaitez être compétitif, il faut sans cesse s’améliorer afin de ne pas être dépassé par la concurrence.

11 – Innovez !
Innover en produit, en prix, en marché, en process…

12 – Pour garder vos meilleurs collaborateurs vous devez les faire progresser.
Vous devez rendre votre entreprise attractive afin que vos meilleurs éléments ne la quittent pas mais aussi pour recruter de nouvelles forces vives.

13 – Il n’y pas que le travail
Parfois , on entend dire de certains employés que leur entreprise est leur seconde famille, qu’ils s’y sentent comme chez eux. Google a, par exemple, très bien compris cela et propose des activité distrayantes à ses employés afin que ceux-ci ne pensent pas qu’au travail.

14 – La performance se mesure aux résultats
Seuls les chiffres sont de bons indicateurs de réussite ou pas … mais attention à ne pas les manipuler !

15 – Réfléchissez, ne soyez pas obnubilés par les chiffres
Comme dit précédemment, les chiffres sont des indicateurs mais il ne faut pas les prendre comme argent comptant.Il faut réfléchir avec eux et garder sa liberté d’actions … quitte à aller à l’inverse de ce qu’indique les chiffres !

16 – Soyez efficace
Il ne sert à rien de travailler 8 heures pour un résultat que l’on peut atteindre en 2h. Il faut juste que le travail soit réalisé en temps et en heure, selon les objectifs définis.

17 – Apprendre, apprendre et apprendre toujours
Lisez, regardez la TV, écoutez la radio, consultez des sites internet, des blogs… afin de déterminer ce qui pourrait être utile dans votre activité.

18 – Assistez vos collaborateurs.
Pour obtenir le meilleur de vos collaborateurs, il faut les aiguiller dans la bonne direction, leur donner des pistes de travail, les outils pour réaliser les objectifs, des conseils…

19 – L’argent n’est pas le but
A tort, beaucoup croient que l’on travaille pour l’argent. Non, l’argent n’est qu’un moyen de parvenir à une vie sociale meilleure, à prendre du plaisir, …

20 – Soyez ouvert à la discussion
Vous ne savez pas tout: il faut accepter les idées qui ne viennent pas de soi, ne pas être pointilleux uniquement pour l’être.

21 –Soyez altruiste
Pensez aux autres et aider les (association, club, blog collaboratif…), cela vous vous permettra d’obtenir la reconnaissance.

22 – Permettez à vos équipes de s’améliorer
Avoir des employés qui s’améliorent permet d’avoir une entreprise meilleure. Il ne faut donc pas oublier de consacrer un peu de temps à ses collaborateurs.

23 – Définissez les résultats à réaliser.
Notez par écrit les objectifs à atteindre afin que chacun en ait conscience.

24 – Pensez à ce qui doit être fait, pas à ce que vous voulez.
Une idée peut vous paraitre bonne alors que la majorité la trouve mauvaise, il faut savoir faire la part des choses

25 – Rendez service aux autres
Donner pour recevoir … en effet, si un manger désire obtenir des autres, il doit tout d’abord leur monter qu’il est capable de donner.

Ps: Je précise que ce n’est pas une traduction stricte du diaporama mais une adaptation de ma part.

2 thoughts on “25 conseils de Management

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.