5 alternatives gratuites à la création d’un site web

Le billet du jour est l’œuvre de Bruno Pérez, co-fondateur de Buddyweb, une jeune agence web située à Paris. Il y travaille en tant que référenceur et développeur web sur différents projets, et alimente le Blog de l’agence.

Pour un entrepreneur qui se lance, la création d’un site internet peut coûter cher et n’est pas toujours justifiée. De nombreux entrepreneurs laissent donc ce travail à plus tard et se retrouvent donc sans aucune présence en ligne. Pourtant, il existe aujourd’hui des solutions qui permettent d’être visible sur le web gratuitement.

La sélection suivante présente des services gratuits (même si certains ont des options payantes) qui n’exigent pas de compétences en informatique. Ils ne remplacent pas un site web à 100% mais peuvent contribuer à vous faire connaître sans mettre la main au portefeuille.

Page Facebook

web

Une page Facebook permet de présenter brièvement sa société en bénéficiant des options du réseau Facebook : Mentions « J’aime », partages, événements, etc. La viralité du réseau peut avoir un impact positif sur la page, surtout si des personnes peuvent vous promouvoir.

La plate-forme permet d’ajouter et de partager facilement photos et vidéos. Les pages Facebook se référencent plutôt bien et l’administrateur dispose de statistiques intéressantes. Attention à bien configurer la page pour ne pas se retrouver avec des messages ou des commentaires non désirés.

Tumblr

web

Tumblr est une plate-forme de blogging extrêmement rapide à mettre en place. Elle plaira à ceux pour qui l’image est importante : Photographes, graphistes, agences de communications, etc. mais aussi à ceux qui veulent présenter leur produit. Ses thèmes minimalistes et élégants permettent de donner une image raffinée de pratiquement n’importe quoi en quelques clics.

WordPress.com

web

WordPress.com permet de créer son blog (ou son site web) et de piocher parmi quelques centaines de thèmes gratuits. L’avantage est que vous pouvez créer une hiérarchie de pages, d’articles et de catégories qui vont s’organiser de façon très intuitive.

La plate-forme est bien optimisée pour le référencement : les articles rédigés dessus se positionnent généralement très bien sur Google. Il y a également beaucoup de possibilités de personnalisation, mais attention à ne pas y passer trop de temps car on en oublie son activité principale.

Aliaz
web
Aliaz est un service basique qui permet de créer une page web pour présenter une personne. Si vous agissez en individuel (professions libérales, artisans, créateurs de mode, etc.) et que votre description tient en un paragraphe, Aliaz est fait pour vous.

Weebly
web
Cet outil pour créer son site web est gratuit en version standard et payant si vous voulez un nom de domaine personnalisé. On peut créer plusieurs pages, des blocs et y insérer du texte et des images en « glisser-déposer ». Weebly se prend en main assez facilement et le résultat est sympathique.

 

Conclusion

Ces services n’offrent évidemment pas les mêmes possibilités qu’un site internet professionnel, mais ils sont très utiles pour commencer à se faire connaître et tester son offre sans alourdir son budget.

13 thoughts on “5 alternatives gratuites à la création d’un site web

  1. Il y a aussi webs.com qui est pas mal et intuitif.
    Sinon des plateformes de blog comme OverBlog ou CanalBlog

    Pour le eCommerce, je conseille une boutique eBay.

    Et ne pas oublier une page Google+ pour plaire au Dieu Google 🙂

    RépondreRépondre
  2. De bonne recommandations merci 😉 Ces alternatives ont des limites bien sur, mais elles dépannent et elles peuvent servir de premiére expérience dans le monde du blogging ou du e-commerce 😉

    Il y a aussi 1&1 qui est pas mal

    RépondreRépondre
  3. Il vaut mieux user de ces alternatives, plutôt que de réaliser un site à la va vite, sans un minimum de stratégie numérique.
    Ce sont des offres de type « Carte de visite web », plutôt propres qui conviendront pour un démarrage, le temps de faire les choses avec recul et proprement.

    RépondreRépondre
  4. Ces alternatives sont bien plus adaptés pour la plupart des petits acteurs: associations de quartier, asocciations sportives etc. Souvent ces structures veulent un site internet mais elles ont juste besoin d’une présence sur le web

    RépondreRépondre
  5. Ces outils sont bons pour des « amateurs », mais je pense que quand on est pro, il faut au moins avoir son propre nom de domaine…
    On voit certains people ou politiques avoir des sites sur overblog ou blogspot… ça fait vraiment cheap non ?

    RépondreRépondre
  6. Article très complet et fort utile !
    J’ai une question dans le cas d’un blog créée sous WordPress en consultant les mots clés sous Google webmaster tools on peut conclure que les mots des articles, commentaires sont les plus fréquents. Cela doit causer des soucis pour le référencement, que faire dans le cas d’un blog wordpress pour éviter ça?

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.