5 leçons et 7 éléments à savoir si vous voulez intégrer un incubateur

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

incubateur hec huilhem bertholet consiels leçons élémentsIl y a quelques minutes j’ai pu asssister à une conférence qui avait pour thème « lincubateur ».

En fait, la prestation de Guilhem Bertholet faisait partie de l’après-midi « osez le web » qui a eu lieu à Grenoble.
Pour ceux qui ne le savent, Guilhem blogue sur « Création d’Entreprise » et a été pendant quelques années le directeur de l’incubateur HEC. Qu’est-ce qu’un incubateur ? c’est une structure d’accompagnement de projets de création d’entreprise. Il existe différentes formes d’incubateur, car certains peuvent proposer juste un hébergement, d’autres  des conseils, d’autres encore des possibilités de financement. Contrairement aux pépinières d’entreprises, un incubateur ne s’adresse qu’aux sociétés  en phase d’amorçage, un peu comme l’incubateur de poussins, qui permet de maintenir en vie le plus de futures poulets.

De par son expérience, Guilhem nous a donné 5 piliers de réussite d’un incubateur:

Un bon incubateur doit prendre en considération:

1. Ambiance
Pour mener à bien plusieurs entreprises, les entrepreneurs doivent échanger. Et le mieux pour le faire, c’est autour d’un verre … Guilhem parle même carrément de « bière » ! 😉

2. Timing
De quoi avez-vous besoin pour monter votre entité ? Comme indiqué précédemment, un incubateur peut proposer certains services et un autre d’autres. Ils ne correspondent pas forcément à vos besoins.

3. Intensité
Le web a besoin d’aller vite, et donc un incubateur de web-entrepreneur doit aussi s’adapter à la vie de ceux qu’ils accueillent.

4. Mentors
Dans un incubateur, il y a souvent des « mentors » qui interviennent. Quelle est leur qualité ? celles-ci sont-elles en adéquation avec ce que recherchent les incubés ?

5. L’argent
Vous vous adressez à des créateurs d’entreprises et donc ils ne roulent pas sur l’or. Il ne faut pas l’oublier dans les prestations à proposer.

incubateur hec huilhem bertholet consiels leçons élémentsPar ailleurs, il est à noter que les futurs incubés doivent prendre en considération 7 éléments pour séduire les responsables de l’incubateur:

1. La vision
Pensez au long terme, une entreprise doit être rentable lors de sa troisième année

2. Soyez des Vendeurs
Monter que vous « sentez » les besoins des clients et que c’est ce à quoi vous allez répondre !

3. Oubliez Excel !
Rien ne sert de passer son temps à réaliser un business plan ( comme je l’ai déjà expliqué )

4. Pensez Action
Le mieux lors de la présentation d’un projet à un incubateur est d’avoir déjà des clients, des commandes. Celà propuvera votre dynamisme et vos compétences

5. Connaissez vos chiffres
Les chiffres, on peut leur faire dire ce que l’on veut mais il faut au moins connaitre « les métriques » de votre métier. Quelle est la marge que vous devez atteindre pour être bénéficiaire ? en combien de temps ?

6. Pensez Business Model
Plutôt que Business Plan, pensez Business Model: finalités de l’entreprise et moyens déployés pour les atteindre

7. Soyez fous !
Votre entourage pensera que vous de vous lancer dans le monde de l’entreprise. Vous vous rendez compte que dans un incubateur, il n’y a que des fous … de travail ! Finis les 35h ! Cependant, il faut aussi être fou dans ses moments de détente.

En espérant que tout celà vous aide à entrer en incubateur …

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

2 thoughts on “5 leçons et 7 éléments à savoir si vous voulez intégrer un incubateur

  1. Bonsoir Olivier,

    Je ne peux être que d’accord avec toi.
    Pour créer mes projets, j’applique une stratégie qui consiste à analyser mon idée, la tester dans un processus Lean et l’intégrer dans un business model durable.

    pour cela, j’ai lu les deux livres suivants qui ont changé ma manière de créer des business :

    1. The Lean Startup qui permet d’avoir une méthodologie claire sur comment créer un business sans prendre de risque trop important pour démarrer son idée : http://www.roadtoentrepreneur.com/the-lean-startup-methodologie-creer-business-succes

    2. Business Model Nouvelle Génération. Comme tu l’as bien dit. Un business plan ne sert à rien dans le temps tandis que le Business model est quelque chose de durable et qui permet de faire évoluer son business : http://www.roadtoentrepreneur.com/business-model-nouvelle-generation-decouvrez-les-regles-de-demain-sur-comment-creer-un-business-durable

    Jérémy

    RépondreRépondre
  2. Je pense que ça dépend des incubateurs. Certains vont être très ouverts et avec du bagou et un peu de folie, l’affaire a de bonnes chances de marcher mais pour d’autres incubateurs, c’est « montrez-moi votre prévisionnel à 3 ans & co » et là, mieux vaut arriver avec un dossier béton et des graphiques excel bien étudiés et bien maitrisés.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.