5 moyens de ne pas dépendre du trafic Google

moyens trafic sans google avoirLes spécialistes le savent, il ne faut pas baser le trafic d’un site uniquement sur un moteur de recherche.

Dernièrement, Google a « déclassé » des blogs hébergés par Over Blog et certains ont ainsi vu leur fréquentation chuter de 80%.
Oui, ouille, çà fait mal ! Il faut donc générer du trafic en dehors des moteurs de recherche et donc diversifier la provenance des visiteurs. Voici, ci-dessous, différents moyens de faire venir des visiteurs sur votre site sans que ceux-ci ne passent par Google ( ou Bing, ou Yahoo … ).

Avoir du trafic sans Google

1. La Liste de Diffusion
Commençons par ce qui n’est pas encore en place sur ce blog mais çà va arrêter prochainement.
Pour garder le contact avec vos visiteurs, quoi de mieux que de les abonner à vos messages ? cela permet d’instaurer un dialogue avec l’internaute en lui proposant par exemple des sondages qui vous serviront à produire le contenu qu’il recherche.

2. Les sites de diffusion de contenus multimédias
En quelques années, les podcasts se sont démocratisés. Que ce soit une video ou une bande son, chacun peut distribuer le contenu qu’il souhaite facilement et donc obtenir du trafic récurrent grâce au référencement de ce contenu. Youtube pour la video par exemple ( même si c’est du … Google ! ), Slideshare pour des « slides » … il existe de nombreuses solutions pour être diffusé !

3. Les partenariats
Avoir un lien sur un autre site très visité peut apporter du trafic, écrire des articles invités permet d’obtenir une visibilité auprès de visiteurs qui ne connaissent pas votre site. Vous pouvez même nouer un partenariat gagnant/gagnant en proposant à vos abonnés de s’inscrire à une liste d’un site ami de même thématique, qui vous rend la pareille !

4. Ecrire des tutoriaux
Expliquez comment vous avez réussi à utiliser telle application permet de voir ses écrits repris par d’autres sites, par des forums et donc d’obtenir du trafic régulièrement. Si votre page n’est plus référencé par Google, il serait surprenant que les pages du forum disparaissent.

5. Répondre aux commentaires sur les autres sites
Il faut dire à vos visiteurs potentiels que vous existez: une solution consiste à poster des commentaires sur d’autres sites. Attention, à ne pas faire de spam et à bien rester dans le contexte du billet commenté, sinon le webmaster peut librement retirer votre écrit. De plus, un plug-in comme « Comment Luv », utilisé sur euKlide, permet de faire apparaitre le nom de son dernier article et donc d’intéresser le lecteur.

Il y a bien entendu d’autres moyens de se passer de Google et avoir quand même du trafic, heureusement. Je n’ai répertorié que les plus simples à mettre en place. Dailleurs, je vous en donne un dernier: les réseaux sociaux. Vous devez avoir un compte Twitter ( comme celui de ce site: @euKlide ) et une page Facebook ( rejoignez nous ! ), et il suffit d’automatiser la parution de vos articles sur ces plate-formes. Ainsi, vos « abonnés » sont avertis de vos nouveaux écrits et peuvent les partager à leurs « amis ». Un bon moyen d’obtenir du trafic viral !

19 thoughts on “5 moyens de ne pas dépendre du trafic Google

  1. On dit qu’il faut répartir 1/3 de trafic en moyenne entre Accès directs, sites référents et moteurs de recherche non ?

    Après, il ne faut pas non plus laisser tomber le référencement, c’est un point important qui apporte constamment de nouveaux visiteurs. Par contre, miser uniquement sur ça effectivement c’est une mauvaise stratégie 🙂

    RépondreRépondre
  2. Je tente d’appliquer toutes ses solutions pour optimiser le traffic de mon blog.

    Par contre, Google demeure assez fort dans mon cas, souvent un 40-50%.

    Comment trouves-tu les réseaux sociaux? Est-il essentiel de les utiliser? Des blogeurs pro semblent dire que les avantages sont minimes…

    RépondreRépondre
  3. Je me demandai pourquoi tu n’avais pas de newsletter ou d’abonnement a tes derniers articles..
    Personnellement je sais que je lis les articles ton blog soit en voyant un titre d’article interessant sur ta fan page Facebook soit en faisant une recherche directe via ton url une fois toutes les 2 semaines je rentre pour lire tes derniers articles car je sais que je vais decouvrir des nouvelles choses.

    Bcp de personnes suivent les blogs via un RSS, donc ajouter un bouton RSS permet d’obtenir aussi des visiteurs reguliers

    RépondreRépondre
  4. @Nassim de E-Methodologie: j’y ai pensé mais comme je l’indique, je n’ai pas encore réellement mis en place de liste de diffusion … donc on partirait que sur 4 items !

    @[email protected] pour les profesionnels: ma stratégie sur euKlide est différente, j’estime que lire un billet sur ce blog se mérite, 😉 … Plus sérieusement, je ne cours pas après le nombre de visiteurs, j’essaie avant tout de rendre service en me faisant plaisir. Mais ne t’inquiète pas, bientôt tu pourras t’abonner à une liste … je finalise juste un des cadeaux à venir ! Un cadeau utile comme toujours et pas seulement pour donner quelque chose sans grand intérêt !

    RépondreRépondre
  5. C’est un peu biaisé non ? Parce que si tu dépends moins de google, les sites sur lesquels tu es référencé, ou avec lesquels tu échange des liens, dépendent eux de google.
    Ca me parait donc très naif

    RépondreRépondre
  6. Bonjour Olivier,

    Je te remercie pour ton article qui donne quelques solutions pratiques de base pour aider les blogueurs et rédacteurs de contenu à ne pas trop dépendre de Google.

    J’ai eu ce problème là et je l’explique dans mon troisème bilan : http://www.roadtoentrepreneur.com/bilan-blog-troisieme

    De ce qu’on m’a dit, ce n’est pas très grave (mais à mon sens àa purrait quand même le devenir) et qu’il faut se concentrer sur le développement du contenu.

    Mais je crois que ça va se stabiliser car j’ai davantage de lecteurs fidèles qui représentent plus de 15% du trafic, 5% des newsletters et un peu plus de 40% de sites référents.

    Je comprends mieux en quoi les échanges de liens et stratégie alternatives sont intéressantes aujourd’hui.

    Merci pour l’article.
    Jérémy

    RépondreRépondre
  7. C’est d’autant plus important quand on voit la mise à jour de Google la nuit dernière et les résultats pour certains. Je pense que la règle des trois tiers qui est souvent évoquée est à pondérer en privilégiant les sites référents plutôt que les moteurs.

    RépondreRépondre
  8. Salut Olivier

    Et oui, certains s’en mordent les doigts à trop travailler le référencement Google. Se diversifier au maximum est la meilleure des techniques à appliquer.
    Il y a beaucoup de monde qui pleure en ce moment. 🙂

    RépondreRépondre
  9. Bonjour,

    Que Google ait déclassé des blogs Overblog est plutôt une bonne nouvelle. Le fonctionnement communautaire d’Overblog boostait le positionnement de nombreux blogs, sans que leur contenu ne le justifie vraiment.

    Avoir du trafic sans Google est une nécessité évidente. D’ailleurs, on constate objectivement qu’un bon positionnement dans les moteurs de recherche ne suffit pas à générer du trafic. Etre 1er sur une requête qui n’est saisie par les internautes que quelques centaines de fois par mois, n’apportera au final que peux de trafic. D’où la nécessité d’une approche « User Centric » dans les choix des mots clés sur lesquels ont veut positionner son site.

    De mon point de vue, la tendance qui monte et va s’amplifier est la « recherche sociale », basée sur la recommandation. Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à observer le trafic généré par Facebook, Twitter, Linkedin ou Viadeo… sur vos sites. Il en va de même des outils de curation tels que Paper.li ou Scoop it. C’est sur cela, selon moi, qu’il faut concentrer nos efforts.

    Bonne continuation

    RépondreRépondre
  10. Bonsoir Olivier

    Comme dans tout il faut diversifier. Pour la liste de diffusion je cherche un moyen d’éviter de terminer dans les spams (ce qui est le cas pour 80% des listes ou je me suis inscrit), je pense que je vais utiliser feedburner (j’ai remarqué que les mails envoyé directement par google ou wordpress.com, eux ils arrivent dans ma boite)

    Pour le trafic google en ce qui me concerne cela représente une infime partie (mais il faut dire que j’ai pas fait d’optimisation SEO sur mon blog, donc je dirai c’est normal)

    La méthode que je préfère c’est de trouver des blogs qui m’intéresse et d’aller poster des commentaires quand je peux. L’avantage c’est de nouer des relations avec d’autres blogueurs, mais n’est ce pas ça le plus intéressant.

    Comme beaucoup le dise actuellement l’avenir du SEO c’est le social link.

    RépondreRépondre
  11. L’avantage de Google c’est qu’il apporte de nouveaux lecteurs. La newsletter par exemple permet principalement de garder le contact avec des lecteurs existants (comme les feeds RSS). Je crois qu’effectivement Twitter (plus que Facebook) permet de gagner de nouveaux lecteurs, notamment grâce aux RT.

    Personnellement, je mise sur la fidélisation. Comme dans toutes entreprises, le cout d’acquisition (<- le terme horrible quand on parle de personnes !) est bien plus élevé (en temps et en argent) que la fidélisation, ces lecteurs qu'on a eu du mal à trouver une première fois, ne les perdons pas.

    La question reste : comment les encourager à s'abonner ? Personnellement, je n'ai pas encore mis en place la technique du e-book gratuit (car des ebooks yen a tellement !) je crois que ca n'apporte que des "faux" emails. Les gens sign up pour l'ebook, mais pas pour la newsletter, et se desinscriront (ou pire cliqueront spam) dès le prochain email. Il est important de vraiment misé sur le contenu, le lecteur s'abonne car il veut recevoir les articles.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire