9 (fausses) excuses pour ne pas bloguer

excuses blogAmusant ce billet d’excuses.

Non pas par les motifs donnés mais parce que j’avais l’idée de l’écrire depuis quelques semaines quand je suis tombé sur un billet de Get Response. Et cela a été mon « coup de pied au cul », comme je le dis souvent, pour finir ce que j’avais commencé.
Des discussions que j’ai avec les entrepreneurs ( ou futurs créateurs ), des amis, j’ai en effet retenu quelques freins que ceux-ci se mettaient pour ne pas ouvrir un blog lorsque je leur dis que c’est important pour eux, que leurs conseils pourraient aider d’autres personnes …

1- Je ne m’y connais pas assez, je ne suis pas un expert
Tout le monde s’est au moins donné ce type d’excuses.
En fait, tout dépend de votre élément de comparaison. Effectivement, il y a souvent mieux … mais il y a aussi moins bien, non ?
Au lieu de vous morfondre sur votre condition, mettez tout votre énergie à apprendre et développer votre expérience afin d’être ensuite reconnu dans votre « métier ».

2- Tout a déjà été dit avant moi
Il est vrai qu’à l’heure d’internet, c’est une des excuses que l’on peut se trouver.
Mais comme l’a dit Lavoisier en 1789, « rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme ».
Ce qui est important, c’est votre  point de vue, votre perspective, votre vécu. Des sites sur la création d’entreprise, il y en a beaucoup et tant mieux. euKlide parle de mon expérience personnelle et celle-co est différente de celle d’un autre.

3- Je suis ennuyeux
Qui dit çà de vous ? vous ou ceux qui vous côtoient ?
Se donner cette excuse, c’est lui donner raison. Il faut se persuader que ce que vous savez est intéressant car il l’est forcément … seulement, on ne pleut pas plaire à tout le monde, il faut donc trouver son public.

4- Je n’ai pas le temps pour les médias sociaux
Cela tombe bien, personne n’a le temps pour les médias sociaux … mais tout le monde ( ou presque ) s’y retrouve.
Pourquoi ? comment ? car généralement, après une phase de découverte, on comprend très vite que l’on peut automatiser certaines tâches comme par exemple la parution automatique sur Twitter et/ou Facebook des billets écrits, plutôt que de relayer manuellement ces écrits.

5- Je n’ai pas les compétences techniques nécessaires
Pour commencer, un CMS comme WordPress est facile à prendre en main. Et la communauté francophone est vaste et compétente pour répondre à toutes vos questions. Même pas besoin de donner à quelqu’un de le faire pour vous, c’est en faisant que vous apprendrez ces compétences.

6- Je ne connais pas les bonnes personnes
Et cela changerait quoi de connaître les « bonnes personnes » ?
Qui sont-elles d’ailleurs ? Pensez-vous sincèrement que ces personnes pourraient vous aider si vous les connaissiez ? Le réseautage se fait aussi en bloquant …

7- Je n’ai pas ni le temps, ni l’argent nécessaire
Une des excuses que l’on entend le plus souvent mais qui ne se justifie pas.
Le temps ? on ne vous demande par d’écrire 10 billets par jour, ni par semaine. Il faut juste proposer du contenu qui intéresse.
L’argent ? tenir un blog peut coûter 15 euros si vous optez pour un nom de domaine et un hébergement propre, mais vous pouvez également choisir d’écrire sur une plate-forme collective.

8- Je ne sais pas par où commencer
La question que tout le monde se pose quelque soit le domaine.
Par quoi commencer pour construire une maison ? écrit euh livre ( trouver le titre, le sujet, le contenu ? )
L’important est de débuter à bloquer, chaque nouveau post est un pas de plus vers la réussite.

9- J’ai déjà essayé mais je n’ai pas réussi
Qu’entendez-vous par « je n’ai pas réussi » ?
Le succès d’un blog se mesure par quoi ? son nombre de commentaires ? le nombre de partagaes ? le nombre de fans sur Facebook ? le nombre de twitter qui suivent le site ?  le nombre de visiteurs ?

On pourrait bien entendu rajouter d’autres excuses mais les 9 présentés ce jour sont les plus courantes. Ce sont d’ailleurs celle qu’on retrouve aussi quand on veut lancer son entreprise …
Quelles sont dailleurs celles que vous avez eu le plus de mal à surmonter et pourquoi, çà m’intéresserait bien de le savoir … et pas d’excuses pour ne pas répondre en commentaire, bien entendu !

 

5 thoughts on “9 (fausses) excuses pour ne pas bloguer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.