Comment le Chanteur Vianney est devenu un « hacker » …

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Si on vous avait dit que Vianney et le mot « hacker » allait être dans une même phrase, vous auriez certainement cru à une arnaque

Et pourtant, non seulement l’interprète de « Mais t’étais où ? » est officiellement un « hacker » mais il a aussi montré aux téléspectateurs ce qu’était un « hacker ».
Très souvent associé aux pirates informatiques, ce mot est pourtant lié à tout autre chose. Vous êtes tous des « hackers » au quotidien. En effet, quand le feu fut « découvert », ce n’était pas pour cuire des aliments pourtant chaque jour, nous, vous utilisez le feu de votre cuisinière pour vous faire de bons plats à déguster.
En effet, un « hack » est en fait un moyen détourné pour arriver à ses fins. Ainsi, de nombreux tricheurs à l’école sont des « hackers », ils détournent le matériel mis à leur disposition pour tricher, que ce soit le tube de colle avec les verbes irréguliers inscrits dessus, ou la règle sur laquelle se retrouvent des définitions à connaître.

Ceci étant dit, revenons à Vianney, qui participait samedi 8 août 2020 à l’émission « Fort Boyard« . Qu’a-t-il fait pour que l’on dise de lui que c’est un « hacker » ?
Depuis quelques années, la cellule nommée « la Ketchuperie » est devenue une épreuve culte. Le principe ? Traverser la salle en équilibre entre deux parois, sans tomber dans la piscine de Ketchup. Le tout pour récupérer des tomates, les mettre dans un broyeur et remporter la clé. Simple non ? Jusque là, les candidats avaient utilisé diverses techniques: croquer dans les tomates, les tenir en équilibre sur leurs cuisses, les planter sur leurs doigts… mais en devant retraverser la pièce en fait. Vianney a utilisé une méthode radicale: il a tout simplement « balancé » les tomates à travers le « rideau de protection ». Il s’était renseigné auparavant pour savoir si c’était autorisé et on lui avait dit que c’était difficile avec la « protection » séparatrice.
Et pourtant, parti maladroitement, Vianney a littéralement explosé le chronomètre pour réussir cette épreuve et obtenir la clé tant désirée, devant l’hilarité du reste de son équipe, s’amusant même à plonger dans la sauce tomate. 😉

Mais Olivier Minne a la mémoire courte car il dit que « c’est la première fois qu’un candidat utilise cette technique » … En effet, en Septembre 2017, Hapsatou Sy avait utilisé cette technique pour la première fois, comme l’indique dailleurs le bandeau inséré sur les images par la production. Certes, cela ne fut pas couronné de succès mais c’est la pionnière de de « hack ».

Que faut-il retenir de ces 2 séquences ?
Tout d’abord que tout le monde peut devenir un « hacker », il suffit juste de ne pas penser comme les autres.
Deuxième point à retenir, ce n’est surtout pas parce que vous dit que c’est impossible, ou qu’un(e) autre a échoué, que vous n’y arriverez pas. Alors prêt à « hacker » la vie ?

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.