Comment démarrer son business sans argent

business argent entrepreneur entreprendre enteprise financementSouvent, les entrepreneurs ont l’idée mais n’osent pas se lancer dans le « business » par manque de financement.

Mais pas besoin d’agent pour démarrer un « business ».
Quand Google ou Microsoft se sont créées pensez-vous que les Business Angels aient été sollicités. C’est vrai que les temps ont changés mais pour savoir si un projet est viable, pourquoi ne pas le commencer ?
Ce billet est une adaptation de « How To Start A Business With No Money » écrit par Zeke Camusio en Novembre 2010 sur le site Young Entrepreneur.

Vous n’avez pas besoin d’un bureau digne de ce nom pour démarrer votre « business ». Pas besoin d’investir dans un fax dernière génération ou des cartes de visites ultra sophistiquées non plus !
Concentrez-vous plutôt sur ce qui est important, et sur ce qui va aider à ce que votre produit, votre service se vende plus facilement.

Utilisez le marketing relationnel à votre avantage

C’est une manière quasiment gratuite de vous faire connaître et cela a même clairement un nom depuis quelques années: le réseautage.
Vous pouvez par exemple « commissionner » les personnes qui sont en rapport avec votre cible et sauront donc vous promouvoir: par exemple, si vous proposez des visites touristiques d’une grande ville, votre meilleure publicité est sans aucun doute les employés des hôtels qui accueillent les touristes. Il suffit d’indiquer au concierge, par exemple, qu’il touchera X euros pour chaque client envoyé à qui vous réalisez par la même occasion une réduction ( ce qui l’incitera à utiliser ce « cadeau » ).

Faire un maximum par vous même !

Faut-il investir autant pour votre site internet personnel ? non, sauf si vous travaillez dans le domaine.
Une fois que vous aurez réalisez des ventes et du bénéfice, il sera toujours le temps d’investir dans un design digne de ce nom.

Faire juste ce qu’il faut est juste suffisant

Il y a des personnes qui se contentent du minimum et d’autres qui en font toujours plus.
Ce sont ces derniers que vous devez prendre exemple ! Si vous commencez seul, et si vous voulez vous démarquer des autres, il faut mettre « un coup de collier » et en faire plus que nécessaire.

Ayez des partenaires et non pas des employés !

Au démarrage, vous ne connaissez pas ce que sera votre « business », aussi ne vous mettez pas de contraintes:
– vous pouvez arrêter de travailler quand bon vous semble avec un partenaire, avec un employé il y a des lois à respecter, plutôt plus contraignante,
– un partenaire travaille de chez lui, il n’a pas besoin de bureau chez vous,
– lorsque le travail est rapide, les partenaires sont payés en conséquence, ce qui les motive. Un employé sera payé au 35h et donc se « moque » que le travail avance vite ou pas.

Faites du « troc » de « business »

J’en ai déjà parlé sur euKlide notamment avec le concept des Jok’heures mis en place par le CME.
Plutôt que de payer une compétence, pourquoi ne pas pas l’échanger contre ce que vous savez faire. Non seulement, vous économiserez mais cela vous permettra de réseauter.

Utiliser ce que propose d’autres entrepreneurs

Si vous produisez des t-shirts, pourquoi ne pas les vendre dans une boutique déjà existante plutôt que de créer la vôtre ?
Renseignez vous sur les opportunités qui s’offrent à vous dans votre secteur.

Ne quittez pas votre emploi pour lancer votre business

Vous pouvez avoir la meilleure idée qui soit, réfléchissez-y bien avant de vous lancer !
De nos jours, en France, vous pouvez vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur et donc garder le travail que vous occupez afin de vous faire la main.
Après quelques mois, vous serez beaucoup plus confiant pour vous lancer en solo.

Comme vous pouvez le lire, les contacts humains sont très importants. Beaucoup pensent que l’entrepreneur solo est « seul » … et sont surrpis quand j’ai une réunion « business » le soir en mode « réel »…

11 thoughts on “Comment démarrer son business sans argent

  1. Bonjour Olivier,
    On pourrait aussi écrire un article : pourquoi il faut démarrer son business sans argent ( du moins , en investissant le strict nécessaire ) : pour prendre le moins de risque financier et situationnel possible , on ne sait pas forcément si ce sera viable , si le marché sera porteur …
    Julien

    RépondreRépondre
  2. Je m’apprêtais à ne pas être d’accord avec l’article, mais j’ai vu le dernier point! Et oui c’est essentiel de ne pas tout plaquer et croire qu’on va faire fortune facilement! Il faut garder son emploi!

    RépondreRépondre
  3. Je suis d’accord sur la plupart des points, néanmoins un investissement minimum est à prévoir dans toutes les activités ( serveur, site, stock … ) sans ce capital de départ il sera souvent difficile d’être performants.

    RépondreRépondre
  4. @[email protected] moto: Merci de ton commentaire « Schumi » 😉 mais ce que tu dis est vrai et faux !
    Serveur : où je parle d’une activité sur internet ? donc pas obligé forcément d’avoir du matériel informatique…
    Site: mon boulanger n’en a pas … et pourtant sa boutique est pleine chaque matin
    Stock: il suffit de prendre des pré-commandes et de n’acheter que ce que les acheteurs ont déjà payé !
    A bientôt !

    RépondreRépondre
  5. J’avais loupé l’article présentant les Jok’heures et je dois avouer que je trouve le principe très sympa … je vais me pencher plus attentivement sur ce point pour voir si je ne peux pas déléguer certaines choses sur lesquelles je ne suis pas super efficace.

    RépondreRépondre
  6. @Olivier Jadzinski: effectivement je ne parlais pas que d’activités sur le net, je prenais simplement un exemple, néanmoins si ton boulanger n’achète pas de farine il n’y aura pas de pain à vendre. Considérons donc qu’il ne faille pas de capital de départ, la mise en route seront donc un peu plus longue et parfois freinée car il faudra attendre les premières ventes ou rentrées pour continuer la progression. Le capital donnera à mon avis plus de chance de réussite.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire