Comment écrire un e-mail qui aura de l’impact

e-mailL’e-mail, si vous êtes sur le web, vous en écrivez plusieurs par jours et vous en recevez énormément également. Comment faire pour que les messages que vous envoyez soient lues et aboutissent aux résultats que vous désirez. ( réponse à un sondage, vente… ).

C’est ce qu’euKlide va vous expliquer aujourd’hui.
En fait, non, ce n’est pas ce site qui va vous donner ces « astuces » mais Moosa Hemani. Ce nom ne vous dira rien mais il faut savoir que celui-ci  est un spécialiste du SEO et est en train de construire un blog sur le SEO où il traitera notamment du référencement, des moteurs de recherche, des réseaux sociaux, du trafic entrant et sortant des sites.

Moosa Hemani a écrit fin juin sur Seomoz un article récapitulant les « bonnes pratiques » à utiliser si on veut qu’un e-mail soit optimal. Ces conclusions sont consécutives à des milliers d’e-mails envoyés et aux différents résultats obtenus. J’ai, comme souvent, adapté ces propos.

Utiliser un titre accrocheur

Qu’est ce qui fait que vous avez envie de lire un message qui vous est adressé ?
En premier lieu son titre !
Tout le monde le lit, c’est un passage obligé pour trier ses messages bien avant l’expéditeur bien souvent. Ai-je un intérêt à ouvrir cet e-mail ?  Dès les premiers mots, le tri est fait. Mais attention, il ne faut pas « mentir » dans le sujet du message. Car, si vous avez réussi à « manipuler » le destinataire avec un titre « attirant » mais qui n’apporte rien, cette tactique ne fonctionnera pas lors d’un nouvel envoi.
Le titre de l’e-mail doit vraiment résumer le contenu ce celui-ci et donner envie aux lecteurs d’en savoir plus.
Je vous inviterai à regarder les messages que vous allez ouvir aujourd’hui et ceux qu e vous n’avez pas ouvert, qu’est-ce qui a fait la différence ? Conservez des exemples des 2 types de messages ( ouverts et pas ouverts ) pour vous en inspirer ou ne pas les reproduire justement.

Longueur de l’e-mail

L’intérêt de l’e-mail est de pouvoir communiquer rapidement, dans la seconde avec l’autre bout du monde.
Mais il ne faut pas être trop bref dans l’écrit, ni trop long.
Vous voulez vendre un produit ou service ? Pourquoi inclure votre compte twitter, le lien vers votre page Facebook dans votre message ? Cela vous aidera-t-il à atteindre votre objectif ? Dans peu de cas très certainement …
Imaginiez que vous rentriez dans un magazine physique ( en dur, une vraie boutique comme il en existe encore dans les centre-villes ), que penseriez-vous si le vendeur vous parlait du réseau social dont fait partie la boutique au lieu de vous parler des produits en vente ?
Votre message doit être direct, sans être trop « vendeur ». Là aussi, il faut créer l’envie chez votre prospect.

Utiliser le nom ou prénom du destinataire

Un rappel toujours important.
Dans la liste des messages que je reçois, ceux qui mentionnent mon prénom ont un echo particulier. Pourquoi ? car je donne pas mes éléments d’identification à tous les services que j’utilise … et donc ceux qui ont mon nom et mon prénom, et pas mon pseudo, sont ceux en qui j’ai confiance, et dont les offres m’intéressent donc.
Si vous avez le prénom du prospect, ce ne peut être que bénéfique donc.

Le premier paragraphe

Vous devez toujours avoir en tête que vous devez attirer le destinataire à accomplir une action précise. Et il en faut pas lui donner l’occasion de faire autre chose que ce que vous désirez. Cependant, il ne faut pas de suite lui dire ce qu’il doit faire.
Les tests réalisés par Moosa Hemani lui ont permis de découvrir que les messages qui avaient le plus d’impact étaient ceux qui comportaient un premier paragraphe qui parlait du prospect ( et non pas de l’offre ). Le client potentiel est heureux de constater que l’on s’intéresse à lui et que l’on peut lui apporter une solution à un problème qui lui est propre.

Le deuxième paragaphe

Ne trainiez pas pour l’écrire.
Certes, il faut monter aux récepteurs du message que l’on s’intéresse à eux mais il ne faut pas leur faire trop de « courbettes ».  Et il faut être direct dans votre offre pour ne pas perdre l’intérêt du prospect. Essayez d’expliquer votre objectif en quelques lignes seulement afin que l‘on sache rapidement ce que vous proposez.

La fin de l’e-mail

Cette note de fin d’e-mail doit résumer ( comme le faisait le titre ) le contenu de votre message afin que le lecteur garde ne mémoire tous les éléments en tête.

Bien entendu, ces conseils ne vont pas garantir un taux de réussite de 100% mais ils vous permettront très certainement d’améliorer le taux de conversion de votre e-mail.

5 thoughts on “Comment écrire un e-mail qui aura de l’impact

  1. Bonjour,

    Ton article résume très bien les principaux points pour écrire des emails qui donneront de bons résultats.

    Le premier point et à mon avis l’un des plus importants, c’est le titre qui doit être accrocheur. Il doit donner envie d’ouvrir l’email.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire