L’échec, un mal français ?

Si vous me suivez régulièrement, vous savez que « l’échec » est un peu une mes motivations …

Se tromper, ne pas arriver à faire une chose arrive à tout le monde.
Mais alors que certains s’en relèvent, d’autres non. Pourtant, l’échec est plus formateur que dévastateur mais encore faut-il en être conscient. Et même si la nouvelle génération essaie de mettre en avant que les erreurs permettent d’avancer, ce n’est pas encore vraiment entrer dans la vie quotidienne.

Vistaprint vient de publier une étude, menée sur un échantillon de 2000 entrepreneurs, sur l’attitude des entrepreneurs face à l’échec ( que vous allez pouvoir consulter ci-après ).
Il en ressort qu’il y a encore 31 % des entrepreneurs français jugent l’échec comme étant « inacceptable », que 66 % des chefs d’entreprise français ont du mal à rebondir après un échec, que seulement 42 % des femmes entrepreneurs oseraient se relancer dans la création d’entreprise après un échec et que la majorité des entrepreneurs français imputent l’échec aux impôts trop élevés.
Mais comme il est indiqué dans cet article, « la grande majorité des entrepreneurs fait preuve de résilience face à l’adversité. L’étude montre que ceux qui ont rebondi rapidement sont ceux qui ont su apprendre de leurs erreurs, assumer leurs responsabilités et rester positifs coûte que coûte. »

A noter les disparités de réponses entre les 500 entrepreneurs français interrogés, les 500 allemands, les 500 anglais et les 500 italiens puisque les allemands ne sont que 18% à trouver l’échec inacceptable alors que leurs homologues italiens sont près de la moitié à penser de même ( 49% ).
Et alors que beaucoup ont pour coutume de dire que l’échec coûte cher, il est à noter que des 4 pays, c’est en France qu’il coûte le moins cher.

Le reste, je vous laisse le découvrir:

infographie echec erreur tabou europe

One thought on “L’échec, un mal français ?

  1. Au 31% des Français qui trouvent que l’échec est inacceptable, je leur répondrais par un dicton de Franklin Delano Roosevelt : « Il est dur d’échouer ; mais il est pire de n’avoir jamais tenté de réussir. »

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.