Êtes-vous une victime ou un leader ?

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Cela faisait quelques mois que je n’avais pas parlé de ce grand leader qu’est Robin Sharma.

L’un de ces derniers articles m’en donne l’occasion.
En effet, l’auteur de « Le leader sans titre » donne 19 éléments qui font la différence entre quelqu’un qui subit sa vie et quelqu’un qui la dirige. J’ai décidé d’adapter le billet que vous pouvez retrouver en version originale sur ce lien.

Dans l’époque actuelle, beaucoup de gens se plaignent de leurs conditions et peu agissent pour améliorer leur quotidien, alors qu’il suffit parfois de peu de réaction pour voir son monde meilleur, comme vous allez vous en rendre compte avec ces 19 éléments.

#1 Les Victimes parlent des Gens,
Les Leaders parlent des idées.

#2 Les Victimes réfléchissent toujours à leurs objectifs
Les Leaders agissent.

victime leader titre robin shama#3 Les Victimes aiment regarder les choses ( comme la télévision )
Les Leaders font les choses

#4 Les Victimes sont distraites
les Leaders sont concentrés

#5 Les Victimes n’aiment pas le changement,
Les Leaders adorent le changement

#6 Les Victimes lisent ce que tout le monde lit,
Les Leaders lisent ce que peu lisent

#7 Les Victimes s’unissent avec d’autres Victimes,
Les Leaders rencontrent d’autres leaders

#8 Les Victimes vivent dans le passé,
Les Leaders se projettent dans le futur

#9 Les Victimes résistent à la difficulté,
Les Leaders cherchent la difficulté.

#10 Les Victimes travaillent avec médiocrité,
Les Leaders considèrent le travail comme un moyen de progresser.

#11 Les Victimes passent leur temps libre aux loisirs,
Les Leaders passent leur temps libre à apprendre.

#12 Les Victimes dénigrent les autres,
Les Leaders font tout pour faire progresser les autres.

#13 Les victimes ne sont pas polis,
Les Leaders sont polis.

#14 Les victimes sont négatives,
Les Leaders sont positifs.

#15 Les Victimes ont peur de ne pas pouvoir prendre leur retraite,
Les Leaders ne veulent surtout pas être mis à la retraite

#16 Les Victimes perdent du temps,
Les Leaders exploitent chaque minute de leur temps.

#17 Les Victimes réalisent des actions pour la gloire et la reconnaissance,
Les Leaders agissent juste pour la joie de réussir.

#18 Les Victimes dorment tard,
Les Leaders se lèvent tôt ( même s’ils se sont couchés tard ! )

#19 Les Victimes considèrent le travail comme un moyen de payer leurs factures,
Les Leaders voient le travail comme un moyen de changer le Monde.

Je suis sur que chacun de vous e retrouvera en victime et en leader …
L’ambition étant bien sur de « muter » de victime à leader ( et qui de mieux que Nelson Mandela pour illustre justement ce passage ? ).

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

10 thoughts on “Êtes-vous une victime ou un leader ?

  1. Bonjour,
    Alors autant je trouve que ce genre de choses peut être très positive pour certaines personnes, mais à mes yeux c’est un joli blabla insignifiant.
    Car à lire ces phrases clés le leader doit se démarquer dans tout, alors je dois être une méga victime, mais après ma journée de 12h, j’ai envie de dire que si je lis un Harlan Coben comme mes voisins ou que je pose mes fesses sur mon canapé à regarder une série moisie, c’est surtout pour ne penser à rien et me vider la tête pour être d’attaque le lendemain et être à 2000% opérationnel, alors bien sur je pourrais faire un film sur la vie passionnante de mes voisins ou encore lire Proust et Zola, mais bon j’aime aussi comprendre la masse…..

    RépondreRépondre
  2. je suis d’accord en partie avec le commentaire précédent , lire un livre ou des citations ne suffisent pas à changer une personne , pour changer il faut vraiment effectuer un travail en profondeur , les efforts doivent être répétés quotidiennement .

    RépondreRépondre
  3. Mon Leon…. c’est un peu simpliste cette liste.
    Quid du charisme que chaque leader se devrait d’avoir, cette faculté d’entrainer les autres…

    Puis les questions de politesse, de dénigrement et d’entre-aide… il est sérieux ton leader là ?

    Au fait, si un leader est polis il doit donc répondre aux commentaires sur son blog. Combien le font vraiment ?

    Légere cette liste. Tu peux et sait mieux faire ((:

    RépondreRépondre
  4. Comme c’est réducteur et méprisant… tendant à instaurer une « norme » pour les leaders comme pour les victimes, alors que justement vous dîtes que le leader se démarque… donc il n’est pas sensé rentrer dans des critères. C’est un discours pour faire rêver aux victimes qu’elles peuvent devenir des leaders, mais les leaders eux, s’en fichent pas mal d’être catalogués dans une liste ou une autre…

    RépondreRépondre
  5. Un peu des deux, visiblement ! On ne peut être un leader à 100%, mais l’important est de connaitre ses faiblesses pour les compenser. Enfin il me semble.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.