Flashback sur la conférence #W2C14

euKlide W2C14 conférencePetit retour en arrière sur l’évènement qui m’a accaparé en début de semaine dernière.

Et comme je suis monté à Paris, j’en ai profité pour revoir ensuite quelques amis.
Tout ceci fait que j’ai été un peu absent d’euKlide un petit moment et que le retour à la réalité fut éprouvant ( surtout avec les enfants, très heureux de revoir leur papa, 😉 … et la maman aussi ! ).
Difficile de résumer l’édition 2014 du Web Deux Connect, comme souvent. Alors je vous invite à lire la première partie du compte rendu de Switch Agency ainsi que la deuxième très axées sur les conférences. J’ai eu plaisir à croiser Armelle Solelhac, un soutien très important notamment pour WIA, qui m’a fait part de sa déception de ne pas voir cet évènement avoir lieu cette année … mais je l’ai rassuré en lui indiquant que nous travaillons déjà sur l’édition 2015 ! 😉

Pour l’occasion, nous avion loué un appartement avec Rémy Bigot et Cédric Debacq via Airb’n’b. Je n’ai malheureusement pas pu assister au diner collectif du lundi soir mais au retour de mes comparses, nous avons refait le monde ( ou une partie du monde ) jusque très tard .. euh non très tôt ! Dailleurs de nos discussions est né un nouveau projet pour euKlide qui sera en ligne cette semaine. Indice: #NBS ! 😉
euKlide NinebotW2C14 conférenceDe par ma fonction de connecteur ( et de DMC ), j’ai eu la chance de discuter avec énormément de participants, je ne pourrai tous les citer mais je les remercie tous de leurs échanges.
Romain de Sociallymap m’a expliqué le fonctionnement de son outil et j’ai ainsi pu alimenter mon compte Facebook en automatique, j’ai découvert Sellsy que Cédric utilise mais que j’avais zappé. J’ai discuté avec les responsables d’Aska Editions, qui publie les livres de Napoleon Hill dont le dernier est préfacé par mon ami Yannick Alain ( sur ma liste pour le père Noël ! 😉 ). La présence de Fotolia m’a permis d’envisager un partenariat éventuel, et Olivier Mignot et Benoit Duchatelet m’ont permis de tester le Ninebot, un moyen de déplacement intéressant, très stable ( j’avais peur de tester le lundi mais dès le mardi, j’en étais fan ).

Au rayon des anecdotes, nous avons pu visiter l’école 42 ( l’école de Monsieur Free ) avec 3 étages de Mac ( très impressionnant ) et des étudiants très sympathiques, qui ont même une piscine à leur disposition. A noter aussi, l’ascenseur « disco »: musique et lumière d’ambiance qui ont donné l’idée à Laurent Dijoux d’y réaliser une video de … fous ! Et pour être complet, et avant d’être dénoncé, j’ai remis au goût du jour l’homme Sandwich ( homme Kebab ? ) en décorant mon joli t-shirt d’autocollants ou de cartes de visite.

La fin du mercredi a donné lieu au concours de Start-Up qui a vu 6 récompenses remises. Au delà des entreprises gagnantes, j’ai aimé les diverses présentations et l’envie qui émanait de chaque porteur de projet, croyant tous à leur idée et la défendant en répondant aux questions de l’assistance.

Comme vous le savez, je suis sincère et donc je ne peux terminer sans faire part de ma note négative sur le #W2C14. Elle concerne les conférences, pas leur contenu mais leur enchainement. En effet, une fois dans la salle, les présentations s’enchainaient sans s’arrêter. Et donc si on voulait réseauter, il fallait obligatoirement donc « rater » certaines conférences.
J’aimerais vous donner rendez-vous au #W2C15 mais je ne sais pas pour le moment si je m’y rendrais: entre l’activité d’euKlide, l’organisation de la dixième édition de #WIA et divers conférences où je suis demandé comme intervenant, 2015 s’annonce bien complet ! 😉

5 thoughts on “Flashback sur la conférence #W2C14

  1. Bonjour Olivier et merci pour ce petit flashback intéressant !;)

    Vous avez été nombreux à poster des articles au sujet de cet événement annuel, lire les retours le concernant encourage encore plus à participer à la version 2015 😉

    Amicalement.
    Jacqueson Jim

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire