Il y une autre voie !

voieDe quelle voie est-il question ?

Vous le saurez en visionnant la video ci-dessous.
Comme pour Harold Paris, je suis fier de vous présenter Alexandre Bortolotti, que j’ai également rencontré d’abord sur le net avant de le croiser dans la vie réelle. C’est dailleurs lors du Web Deux Connect 2012 que ce jeune chef d’entreprise m’a accordé l’interview qui suit et que je vous laisse découvrir.

Un bon exemple à suivre …

Les sites d’Alexandre:
WP Themes Pro,
Parce qu’il y a une autre voie.

NB: j’ai encore d’autres videos, wait and see !

19 thoughts on “Il y une autre voie !

  1. Comment quelqu’un qui n’a jamais fait un seul site réellement pro peut-il vraiment prétendre « aider » les autres ?? Parler de d’ergonomie, etc ? #JePoseLaQuestion

    Je veux bien moi, mais professionnel, à un moment, faut envoyer le CV. Et là, le CV, c’est quoi ??

    Bon, ceci dit, c’est peut-être l’un des rares bébé Amacker qui a réussit à faire autre chose que de se planter.

    RépondreRépondre
  2. Salut Leon (:

    Ouais, il a réussis… Mais à sa place, je ne ferais pas le malin. Il connait ma position. Quand à sa réponse, je ne vois pas bien ce qu’il peut dire de valable.

    Bon, en même temps, tu savais que j’allais être « client » sur ce coup là :p

    Une précision, c’est pas l’homme que je juge, je ne la connais pas personnellement. Mais c’est la méthode, puante que je réfute en bloc.

    Ensuite, son blog « Une autre voie », non, c’est la même que la voie de ses maîtres, rien de neuf ou de personnel la dedans, un grand vide, un site MMO de traduction de plus. Ah, si, son infographie. Bien. Ça fait peu pour faire un site.

    next !

    RépondreRépondre
  3. Salut Olivier,

    C’était un plaisir de répondre à tes questions 🙂

    Pour répondre à Stéphane, tu dis ne pas me connaitre, je pense que le problème vient tout simplement de là. Je n’ai pas à me justifier, fin de l’histoire (faut-il un label « 4h18 certified » pour exercer sur le web ?).

    Quoi qu’il en soit, je ne suis pas là pour participer à la guerre des boutons des « formateurs blogueurs », j’ai des choses plus importantes à faire.

    Quant à mon CV, s’il t’intéresse autant cherche un peu et tu trouveras 😉

    Bon, c’est pas tout ça mais j’ai du boulot !
    Encore merci à Olivier pour l’interview 😀

    RépondreRépondre
  4. Bonsoir Olivier,

    Article intéressant sur Alexandre. Par contre je n’ai pas très bien entendu le nom de son site au début de l’interview. Peux-tu me le donner ?

    Merci, à bientôt 😉

    RépondreRépondre
  5. Bonjour Olivier et félicitation a Alexandre

    On manque d’entrepreneurs dans ce pays, donc c’est toujours une bonne nouvelle de voir des jeunes motivés (ne pas prendre le terme « jeune » en péjoratif, mais j’approche la quarantaine ^^)

    Je suis quand même étonné que la plupart des business sur Internet concerne : la création d’un blog ou la création d’une entreprise. Je suis sur que le marché est intéressant mais il y a pas mal de concurrence.

    De plus ce sont des business ou on est en recherche perpétuelle de clients/prospect (c’est stressant ^^). Je travaille a l’opposé. Ma clientèle ne vient que de mon relationnel et pour devenir un client jeffinfo il y a deux choses a respecter :
    * connaître un de mes clients actuels (une sorte de parrainage)
    * un bon feeling entre mon nouveau client et moi

    Créer un « super » produit et chercher des clients c’est difficile, il faut mieux avoir quelques clients et répondre au maximum a leurs besoins (on les fidélise et on ne doit pas prospecter, parce qu’un prospect cela coûte cher). En outre il ne faut pas oublier que votre client c’est votre meilleur commercial (enfin si votre client est satisfait bien sur)

    RépondreRépondre
  6. @Jeff: Hello Jeff,
    Oui, il y a beaucoup de « business » autour d’internet car il y a énormément de métiers neufs … Internet ne s’est pas démocratisé il y a longtemps, et en 1 an et demi j’ai vu plein de Community Mangers arriver … alors que 4 ans avant il me demandait ce que je faisait …
    Je te rejoins sur l’aspect client: je dis toujours que « travailler avec euKlide, çà se mérite ! », je ne pratique plus de prospection car les clients de mes clients deviennent mes clients: la recommandation est plus forte que tout !
    😉

    RépondreRépondre
  7. @Olivier Jadzinski: Merci pour cette interview intéressante. Effectivement, l’idéal pour avoir des clients c’est le bouche à oreille.

    RépondreRépondre
  8. Bonjour Jeff,
    Merci pour vos encouragements 🙂
    Il y a effectivement de la concurrence, cela dit on peut voir beaucoup du bon et du moins bon…

    Comme le dit Olivier, il y a des secteurs entiers qui ne sont pas encore présents sur internet. Il y a beaucoup de choses à faire. De plus, avoir une présence sur internet permet de toucher des personnes que l’on aurait jamais pu toucher via des relations classiques. Après c’est beaucoup de travail.

    Je te suis complètement quant au « super produit », on voit beaucoup d’entrepreneurs qui travaillent d’arrache pied pendant des mois pour sortir quelque chose pour ensuite se rendre compte que cela ne correspond en rien à la demande. C’est dommage…

    Sinon pour info, en me rendant sur ton site, je n’ai pas pu scroller :/

    Merci aux autres pour leurs commentaires 🙂

    Bonne continuation
    Alexandre

    RépondreRépondre
  9. Bonjour, ce n’est pas le nombre d’entrepreneurs qui manque, ce sont les moyens qu’on leur donnent pour s’épanouir ou les tuer avant même d’avoir commencé.
    Je parle ici de tout le système pour obtenir un financement des aides …
    J’ai essayer à 3 reprises à chaque fois c’est pareil alors j’ai décidé de partir dans des pays moins riches mais au moins qui ne bride pas les entrepreneurs et que ce n’est pas des parcours de combatants pour arriver à quelque chose. Juste à titre d’exemple et je m’arrete la pour obtenir un SIRET en france il faut compter au minimum 2 à 3 semaines dans le meilleur des cas ailleurs vous pouvez l’avoir dans les 5 minutes qui suivent….

    RépondreRépondre
  10. J’ai oublié excusez moi de féliciter ceux qui y arrivent même avec des méthodes que l’on peut contester.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.