L’industrie du bien-être sexuel en plein essor

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

n pleine pandémie, le plaisir n’est pas seulement une distraction bienvenue, c’est aussi un bien précieux. Voici un bref survol de l’industrie du bien-être sexuel, qui reste lucrative dans une économie autrement floue.

Au cours d’une pandémie qui a gravement affecté notre accès à l’intimité, et notre relation avec elle, l’industrie du bien-être sexuel est devenue (excusez le jeu de mots) frénétique. Les jouets sexuels sont souvent à l’épreuve de la récession, expliquent les acteurs du secteur, qui fabrique des jouets et accessoires sexuels comme les fleshlight. Ils offrent quelque chose de particulièrement pertinent en ce moment : « un mélange de divertissement et de bien-être à la maison ».

Les bienfaits du sexe sur la santé mentale ne sont pas difficiles à promouvoir. Les orgasmes stimulent la dopamine et la libération d’ocytocine, même s’il convient de noter qu’il n’est pas nécessaire d’atteindre l’orgasme pour profiter de l’activité sexuelle. « De toutes les choses qui se passent dans notre monde, [le sexe] est une chose qui est basée sur le plaisir et centrée sur le plaisir », déclare Sharon Grandy, psychothérapeute à New York.

bien-être sexuel industrie essorPour beaucoup de gens, investir dans des sextoys à un moment comme celui-ci est une « façon de se mettre en valeur et de progresser », poursuit-elle. L’isolement inattendu a permis à certains de se reconnecter à leur corps sans le fardeau des distractions habituelles de la vie. Cette exploration est peut-être la raison pour laquelle cette industrie mondiale devrait atteindre 40 milliards de dollars de revenus d’ici 2026, selon la société d’études de marché Artitzon.

Nos rencontres et notre vie sexuelle ont changé, tout comme nos besoins. De plus en plus de produits de couple et de préservatifs sont vendus dans les grandes surfaces aujourd’hui. Et lorsque les clients achètent des sextoys, leurs choix ont également changé : on a constaté une augmentation des ventes de jouets compatibles Bluetooth et de masturbateurs masculins. Les styles de lingerie ont également évolué. En particulier, les recherches de culottes ouvertes ont explosé. « C’est un [style] vraiment sexy et amusant », déclare la responsable d’une grande marque de lingerie, qui a observé que les clients les achètent en plusieurs unités, ce qui suggère qu’ils ne les portent pas seulement pour des rendez-vous ou des anniversaires.

L’augmentation des ventes peut signifier que les libidos ont augmenté dans tous les domaines, mais la psychothérapeute a noté que dans sa pratique, la question du sexe pendant la pandémie a été un peu polarisante. Pour chaque personne qui est plus que jamais enthousiaste, il y en a une autre qui ne peut pas s’imaginer en avoir envie en ce moment. Elle suggère d’ouvrir un dialogue, avec vous-même ou avec votre partenaire, sur ce qui se passe, ce que vous aimez, ce que vous n’aimez pas, ce que vous voulez essayer. La bonne nouvelle ? Vous aurez probablement encore beaucoup de temps pour le découvrir.

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.