publié le 23 octobre 2017 par  en catégorie Conseils, Entreprendre, Infographie

Il y avait quelques semaines que je ne vous avais pas proposé d’infographie…

La sortie du livre « Le Growth Hacking – 8 semaines pour doubler le nombre de vos prospects » de mes amis Frédéric Canevet et Grégoire Gambatto me donnent l’occasion de parler d’un sujet qui est de plus en plus important dans le développement des entreprises: le growth hacking.
Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, et à qui je conseille donc le livre sus-mentionné, j’indiquerai que le growth hacking est un moyen d’avoir une croissance rapide de son activité, de son service. Mais pas par n’importe quel moyen, par un moyen « différent » de celui utilisé par les autres. Le terme « hacking » vient du fait que certaines pratiques sont à la limite de la légalité mais Airb’n’b s’est lancé en utilisant un moyen non conventionnel. En effet, pour lancer leur société, les fondateurs ont vendu des céréales, ce qui est très éloigné de leur business.
La première technique de Growth Hacking, c’est celle d’une histoire drole en fait. 2 grands magasins se faisaient concurrence et apposaient sur leur vitrine des affiches annonçant qu’ils étaient chacun le meilleur: « les meilleurs prix », « la qualité au plus bas pris »… Chaque boutique était mitoyenne d’un magasin plus modeste tenu par un vieux monsieur. Celui-ci voyait son chiffre d’affaires baissait au fur et à mesure que ses voisins affichaient leurs messages. Et puis, un jour, il eut une idée ingénieuse: juste au dessus de la porte de son établissement, il mit un petit panneau … qui ne vantait ni ses produits, ni ses prix mais qui lui apporta d’un coup de nombreux clients. Faisait-il une promotion, remboursait-il la différence ? Pas du tout, sur son petit panneau, il avait simplement écrit « Entrée » … et c’est sa porte que franchissaient donc les prospects attirés par les affiches publicitaires qui recouvraient le magasin de droite et celui de gauche, dont on n’arrivait pas à discerner les portes. Malin non ?

Mais est-ce donné à tout le monde d’être un Growth Hacker ?
oui et non, certains le sont sans difficulté et d’autres doivent travailler. Mais dans les 2 cas, on retrouve 10 traits de personnalités essentielles, que je vous invite à découvrir sur l’infographie adapté de Tropical.

traits personnalites growth hacker infograhhie


Deja 3 reactions.

  1. [ Infographie ] 10 traits de personnalités d’un bon « growth hacker » – https://t.co/819hZCmvhc

    RépondreRépondre
  2. 10 traits de personnalités d’un bon « growth hacker » https://t.co/RPsYF35GA1 @euKlide #GrowthHacking https://t.co/y4i981k6ud

    RépondreRépondre
  3. @NicoBard dit :

    #Onenparle#GrowthHacking : les traits de personnalités d’un Growth Hacker #infographie #Marketing #Communication… https://t.co/UDRDKtkrfe

    RépondreRépondre

Réagir:

ATTENTION: Les commentaires n'apparaissent pas dès que vous les avez validé. J'en prends connaissance et si celui-ci est conforme à la charte du site, je le mets en ligne ... à ce moment là, vous ne pouvez plus le modifier !