[Infographie] Le split test, c’est quoi ?

Le split test, si vous êtes sur le web, vous avez du entendre ce « mot »…

Mais j’ai été surpris de constater que pour beaucoup, c’est le flou complet.
A quoi çà sert ? comment çà marche ? En avril 2012, AdChop a mis en ligne une superbe infographie sur ce que l’on peut tester sur un site, pour améliorer celui-ci. Car le but de ce type de test est d’améliorer le rendement d’une publicité, du remplissage d’un formulaire.
Le split test, c’est extrêmement simple en fait: vous proposez un contenu sous une forme à un internaute et le même contenu sous une autre forme à un autre. Et après quelques semaines, vous regardez quelle est la « forme » qui a donné le meilleur retour ? Et donc en fonction de ce retour, vous décidez d’opter pour la version qui correspond la plus à vos attentes.

Les différents split tests ont ainsi démontré que les documents présentant des dates limites ( « agissez avant ce soir »,  » demain il sera trop tard ! » ), des preuves de réussite ( « existe depuis 1980″,  » 3 millions d’utilisateurs en 3 mois »…),  des recommandations de spécialistes ( c’est ce qui est utilisé notamment par les marques de dentifrice et de lessive:  » recommandé par…) obtiennent un meilleur echo auprès des prospects.

Dans le livre « Cashvertising », Drew Eric Whitman indique que 8 éléments font que votre publication aura plus d’impact si vous proposez à vos prospects:

1. d’améliorer leur vie : joie de vivre, et la possibilité d’étendre la durée de vie,
2. de prendre plaisir à bien manger et de bien boire,
3. de se libérer de ses peurs, de ses contraintes,
4. de trouver un partenaire,
5. de vivre dans de meilleures conditions,
6. d’être supérieur aux autres,
7. de prendre soi de soi et de ses proches,
8. d’être reconnu à sa juste valeur

Vous vous rendez compte également dans vos split test qu’évoquer un des 5 sens ( ouie, odorat, … ) permet d’obtenir de meilleurs résultats. Mais aussi qu’utiliser des mots simples et des phrases courtes permet d’attirer le lecteur à faire ce que l’on désire.

Voici donc l’adaptation de cette infographie sur le split test:

split test annonce formulaire

14 thoughts on “[Infographie] Le split test, c’est quoi ?

  1. Bonjour,
    Très sympa cette infographie, j’avoue que je faisais partie des gens qui ne savaient pas trop ce qu’était un split test. En quand tu lis tout ça tu te dis que ça coule de source de faire des essais et ensuite des comparaisons de résultats. Tu fais bien de signaler d’ailleurs qu’il faut faire des changements par petites touches et pas tout changer, certaines personnes en auraient été capables 😉

    RépondreRépondre
  2. Intéressant cet article, vu que je vais devoir me taper des splits test dans quelques semaines pour la vente d’un produit sur l’un de mes sites, tout le travail à effectuer me fait un petit peu peur. Mais de toute manière avec un graphiste de disponible et quelqu’un pour m’aider à analyser l’analysable, je devrai m’en sortir sans me faire trop de frayeur. D’un coté le travail sera plus ou moins mâché vu que le trafic est ultra qualifié !

    RépondreRépondre
  3. C’est assez marrant de voir à quel point ce genre de variation subtile peut faire une énorme différence sur le nombre de ventes.

    Le truc, c’est que sur le web, contrairement à la vie « réelle », tout est mesurable.

    Passer d’un taux de conversion de 2% à 3% sur une publicité, ça peut sembler très faible, mais pourtant c’est 1/3 de vente en plus donc 1/3 de chiffre d’affaire, ce qui est absolument énorme.

    Donc tester, tester, tester et encore retester….

    RépondreRépondre
  4. Merci pour le billet, C’est une sacrée science. En tout cas il n’y a qu’a aller faire un tour sur le site de Cdiscount par exemple pour le constater!

    RépondreRépondre
  5. j’ai toujours aimé faire le métier d’infographiste mais avec cet article je viens de découvrir une autre façon de l’infographie merci pour ce poste

    RépondreRépondre
  6. bon avec cette infographie je trouve que cela résume parfaitement le plit testing. après je trouve que c’est moins évident à mettre en oeuvre pour le suivi des résultats avec des outils de tracking basiques.

    RépondreRépondre
  7. « Merci pour le billet, C’est une sacrée science. En tout cas il n’y a qu’a aller faire un tour sur le site de Cdiscount par exemple pour le constater! » Y a d’ailleurs pas que ce groupe qui le fait, ils le font tous maintenant ! 😮

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire