« Je ne connais pas cette dame »

Dernièrement une de mes amis a proposé un évènement « physique ».

Elle m’a sollicité pour en faire la promotion.
Et ce n’est pas parce que je la connais que j’ai accepté mais parce que ce qu’elle propose est de qualité et que si d’autres pouvaient profiter de ce qu’elle partage, ce ne serait que bénéfique. Je me suis donc servi de Facebook pour faire la promotion du « Fémi-mind’ organisé par Dialine Feuillet à Grenoble. Comme ce rendez-vous était réservé aux femmes, j’ai mis en copie quelques unes de mes connaissances locales, soit pour qu’elles y participent, soit pour qu’elles partagent à son réseau.
dialine-feuillet dameIl faut dire que Dialine est arrivé récemment dans la cité iséroise et que même si elle participe à de nombreux évènements, elle est en phase de construction de son réseau et il est donc normal que peu d’entrepreneur(e)s la connaissent pour le moment. C’est le cas de nombreux entrepreneurs d’où qu’ils soient. Et c’est dans ces moments là que les entrepreneurs « confirmés » doivent être solidaires envers les nouveaux et se souvenir également d’où ils viennent.

Aussi, j’ai été surpris de lire un « je ne connais pas cette dame » d’une de mes connaissances, dont je partage parfois les publications et videos … et qui demandent dailleurs à la fin de ceux-ci de « facebooker », « liker », « twitter » ce qu’elle propose. Et là, j’ai envie de dire que ceux qui vont être confrontés à ces articles ou videos peuvent aussi s’interroger et se dire « je ne connais pas cette dame ». Ok, on ne peut pas connaître tout le monde bien heureusement. Mais être entrepreneur, c’est soutenir les initiatives et je me vois mal tenir les propos ci-dessous. Surtout qu’en cherchant un peu, on peut se rendre compte que Dialine n’est pas une inconnue, étant passée sur des médias encore non atteints par la personne qui indique « ne pas connaître cette dame ».
Non, cet article n’est pas un article « coup de gueule », mais plutôt un article prise de conscience. Attention à ce que vous faîtes et comment vous le faîtes ! Chaque action vous engage auprès des autres !

Quoiqu’il en soit, le « Fémi-Mind » a été un succès, j’y suis passé faire un passage « éclair » et j’espère de tout coeur que ce rendez-vous va se pérenniser car l’entreprenariat féminin le mérite. Il faudrait plus de « dames » qu’on ne connait pas comme Dialine ! 😉

3 thoughts on “« Je ne connais pas cette dame »

  1. Et oui, toute nouvelle dans la ville, mais pas dans la vie 😉
    Le 1er Fémi-mind de Grenoble a véritablement rencontré son public, des entrepreneuses dynamiques qui osent et passent à l’action.
    Même en passage éclair, tu as réussi à apporter des informations de grande valeur sur le crowdfunding, t’inscrivant immédiatement dans la dynamique de partage dans laquelle prend place les journées Fémi-Mind.
    Au plaisir de rencontrer ceux qui souhaitent en savoir plus !
    Plein de succès à vous.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.