La carte de visite, une arme « marketing » importante !

Beaucoup des futurs-entrepreneurs que je rencontre et qui me demandent des conseils n’ont pas de carte de visites….

Alors que moi, j’en ai plusieurs. Pourquoi ?
J’en ai tout d’abord une chaque blog, car toutes les personnes que je connais ne sont pas forcément intéressés par le même blog, mais aussi je les décline selon les évènements et/ou les saisons. Maintenant, sur le web, et chez mes amis d’Easyflyer notamment, on peut trouver d’excellentes cartes de visites pour pas trop cher. Il faut savoir que la carte de visite est un excellent outil marketing et de réseautage. Aussi, il faut la « construire » avec le but précis de répondre à une demande à une interrogation, sans pour autant surcharger ce petit bout ce carton.
Certains m’ont dit que çà les embêter de faire 250 ou 500 cartes de visites car beaucoup leur restait sur les « bras ». Je ne dirai pas qu’ils n’ont pas mis la stratégie nécessaire à la distribution de leur carte mais je dirai que chez Easyflyer ( ouais, encore eux, et j’ai même pas de commission si vous passez chez eux ! ), vous pouvez commander une carte Recto de 300g en 50 exemplaires uniquement et cela ne vous reviendra qu’à 14 euros Hors Taxe ( frais de livraison compris ).

Par ailleurs, comme je l’ai déjà dit votre carte de visite est une arme « marketing ». Aussi, même si elles sont de qualités, évitez les offres gratuites. Pourquoi ? pour 2 raisons principales.
La première est que, généralement, les offres gratuites sont basées sur des modèles de cartes que l’on vous propose et qu’il n’est pas possible de personnaliser à part vos coordonnées. Ce détail fait que votre concurrent peut avoir la même carte de vous et donc qu’aucun de vous deux ne se démarquent. Alors autant que votre (futur) client se souvienne de vous avec une carte qui vous corresponde et à vous uniquement. Deuxième élément qui me fait dire qu’il ne faut pas passer par une offre gratuite: le prix ! De gratuit, ces cartes n’en ont que le nom car elles possèdent le nom de la société qui les édite. Donc, en fait, recevoir ces cartes c’est devenir annonceur de la société qui les réalise.Je me souviens quand Ooprint avait sorti ses cartes Web 2.0 avec des « tags », cela faisait de l’effet mais les personnes qui recevaient les cartes s’interrogeaient plus sur où faire de telles cartes que sur l’activité de celui qui leur proposait. En outre, si vous n’êtes pas capable d’investir un (tout) petit peu pour vos cartes de visites, il me semble difficilement concevable de demander à un client de le faire dans votre entreprise.

Une fois que vous avez pris la (bonne) décision de réaliser (ou de faire réaliser) votre carte de visite se pose la question de « quoi mettre dessus ? ». Une carte de visite n’est pas une plaquette commerciale: c’est un document qui doit donner envie de vous contacter. Est-ce utile de mettre à la fois votre compte Skype, Facebook, Twitter, Linkedin, Viadeo et j’en passe sur ce « carton ». Personnellement, j’ai des cartes où il y a mes coordonnées Skype et Twitter … mais rien de Facebook car je sais que cette clientèle là n’est pas ( et ne sera pas) intéressée par ce profil. Et si on me demande mon Facebook , je le donne volontiers …

Voici quelques conseils que je donnerai pour réaliser une bonne carte de visite:

1. Avoir une carte personnalisée : pour se démarquer de la concurrence et marquer les esprits.

2. Ne pas être radin: que ce soit sur le prix payé et sur la qualité ( une carte trop fine se détériore vite et n’est pas conservée )

3. Avoir un slogan qui dit de suite ce que vous faites: l’accroche va faire que votre carte soit lue ou pas.

4. Ne surchargez pas la carte de visite: vous ne travaillez pas avec Twitter avec vos clients ? autant ne pas le mettre sur le carte … à moins que vous ne désiriez les convertir.

5. Utilisez le verso de la carte à bon escient: quand on arrive en Juin, inutile de donner une carte de visite avec un calendrier de l’année en cours démarrant de janvier. Pour ma part, certains versos sont vierges car j’ai remarqué que, dans certains domaines, mes contacts préféraient noter des indications par eux-mêmes.

6. Utilisez les nouvelles technologies si nécessaires: intégrer un QR code si vous avez une audience technologique, qui « scannera » votre carte pour enregistrer vos coordonnées dans leur smartphone.

7. N’oubliez pas l’essentiel, même si vous ne travaillez que sur le web, votre contact sera rassuré de voir une adresse physique. N’omettez pas votre nom, prénom, nom de l’entreprise, votre fonction au sein de celle-ci, son URL.

8. Ne jonglez pas avec les couleurs et les polices de caractère. N’utilisez pas plus de 3 styles différents et jamais avec une police inférieure à 8. ( sinon çà fait contrat d’assurance avec les clauses qu’on veut cacher ! 😉 )

9. Comme la carte doit être un outil marketing, vendez vous ! vantez-vous ! Si vous avez gagné un prix , été finaliste d’un concours ( relatif à votre entreprise ), pourquoi s’en cacher ?

10. Tester votre carte de visite ! Donne-t-elle envie de vous contacter ?

11. Toujours avoir une carte de visite sur soi et/ou toujours en avoir de prête ! Quand il vous en reste dix, commandez-en de suite, car c’est toujours au plus mauvais moment qu’il y en a plus et qu’on en aurait bien besoin ( cf Kategriss ). Comme tout arme pour qu’elle soit efficace, il faut être prêt à la dégainer !

[ Image d’illustration: Boobup ]

10 thoughts on “La carte de visite, une arme « marketing » importante !

  1. Salut Olivier,

    Merci pour cet article qui va bien avec ton nouveau projet sur le reseautage.
    J’ai fais des cartes il n’y pas longtemps en y indiquant (en plus des informations classiques) mon blog, twitter et l’adresse de ma carte de visite virtuelle (donc lien vers tous les réseaux sociaux, skype etc.)
    Je regrette juste de ne pas avoir mis de QR Code mais je prévois pour la prochaine série.

    Amicalement,

    Johann

    RépondreRépondre
  2. La carte de visite est un objet banal auquel on doit cependant accorder beaucoup d’importance. C’est souvent la 1ère chose qu’on échange et elle permet de déclencher facilement des discussions avec un client (on donne ce genre de carte généralementd dans un cadre professionnel) qu’on ne connait pas forcément.. Il faut bien avoir à l’esprit qu’elle ne servira pas forcément tout de suite mais qu’elle est généralement bien ranger par la personne qui la reçoit et qu’ainsi elle pourra vous contacter quelques jours ou mêmes quelques années après si jamais elle a besoin de vous.

    RépondreRépondre
  3. La carte de visite, c’ est le souvenir que l’ on donne à quelqu’un.
    Il ne faut pas oublier de bien organiser les informations, en groupe d’ info semblable et avec des polices et formes semblables, en plus de l’ originalité, il faut la clarté
    Merci pour cet article!
    Bien à vous

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.