La phrase la plus lue

ps phrase rajoutée fin lettre promo post scriptumQue ce soit pour une lettre de vente ou pour une simple lettre de communication, il est prouvé statistiquement qu’il y a une phrase qui est la plus lue.

Mieux que l’accroche, ces mots qui semblent être un rajout de dernière minute n’en sont, en fait, pas.
Les gens n’aiment pas perdre leur temps et se dirigent généralement vers la fin de la lettre avant d’en avoir lu le début. Pourquoi ? pour savoir qui leur écrit.
Aussi, c’est à ce moment là qu’il faut « férer » le client en incluant un post scriptum, ou plus précisément un PS.

Regardez les derniers courriers que vous avez reçu pour vous proposer de vous abonner à un magazine, il serait surprenant que ces missives ne comportent pas quelques lignes additionnelles tout en bas de la page. La majorité des PS sont composés de 3 ou 4 lignes pour résumer l’offre, incluant une date limite de validité et appelant à l’action.
S’il n’est pas lu en premier, le PS sera l’ultime occasion d’amener le lecteur à l’action. Ainsi, une bonne technique consiste à mettre en évidence ( ou de répéter un élément primordial pour le lecteur ).

Mais attention à ne pas faire trop long, car même s’il est travaillé, le Post Scriptum ne doit pas être trop long, sinon il n’aura pas l’effet escompté car top rébarbatif.
Dailleurs, certains n’hésitent pas à rajouter un PPS après un PS, soit un rajout après le rajout.

Un élément important également à ne pas négliger notamment pour les mailings papier, votre PS aura plus de poids s’il est écrit « à la main », c’est à dire pas en caractère d’ordinateur mais comme si une personne l’avait réellement écrit de sa main. Il existe de nombreux styles d’écriture qui permettent de faire comme si…

ps texte rajouté ajout lettre post scriptum
Un bon PS doit:
– rappeler votre offre,
– apporter un avantage supplémentaire,
– susciter la curiosité ( pour que votre prospect lise toute la lettre ),
– construire l’urgence,
– ajouter de la crédibilité à ce qui est énoncé précédemment

Il n’est bien sur pas facile de réaliser le PS « qui tue » car l’auteur ne sait pas en lisant ces lignes s’il arrive à ces fins. Une méthode pour le savoir es de lire ou de faire lire le PS et de voir si celui-ci donne envie de lire le reste de la lettre. Ou mieux, s’il donne envie d’acheter ce que vous proposez.

Quelque chose à rajouter sur cet article ?
Faites le pas en PS mais en commentaire !

3 thoughts on “La phrase la plus lue

  1. PS: Je pense égalament que le PS (je parle pas du parti socialiste ) est très important.

    Je l’ utilise en général pour chaque page de vente.

    Certains américains vont même jusqu’au PPPS.

    Cela en France, je ne l’ai pas encore vu, mais si certains le font, cela doit payer.

    C’est donc une partie de la lettre de vente à ne pas négliger.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire