La Restauration, Grande Gagnante ou Grande Perdante de la Covid19 ?

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Bizarre comme interrogation trouveront certains qui diront que la restauration, comme les cinémas, font partie des entreprises qui sont le plus touchés par la période pandémique que nous vivons depuis presqu’un an.

restauration restaurant covid épidémiePourtant, tout n’est pas si noir que cela, même si je reconnais les difficultés dans ce domaine.
Tout d’abord, je vais aborder ici la restauration dans son ensemble, cela inclut les restaurants mais pas que. Les cafés, bars, boulangerie et boucherie sont aussi concernés par les lignes qui vont suivre. Si certains professionnels redoutent jusqu’à 30 %, voire 40 %, de faillites ( chiffre difficilement vérifiable puisque, pour le moment, les entreprises du secteur bénéficient d’aides de l’Etat comme le chômage partiel, une suspension des charges ou encore l’accès à un fond de solidarité), il n’est pas rare de voir certains métiers de bouche se réinventer.
Dans la zone commerciale proche de chez moi, j’ai ainsi divers exemples qui vont dans ce sens. Un restaurant profite de cette période où il ne peut accueillir de clients pour se « refaire une beauté », et changer le matériel obsolète que ce soit un laminoir ou
un congélateur, en espérant de jours meilleurs et que cet investissement leur soit utile. Vous allez me dire que c’est rare cette décision, sauf que j’ai non loin de ce lieu, un nouveau restaurant qui est en train de se construire. Oui, alors que des restaurants sont en train de fermer, certains travaillent pour ouvrir le leur dès que cela sera possible. Et je ne parle même pas des pizzerias et autres établissements qui se sont lancés dans la livraison, soit directement, soit en passant les services des grosses sociétés. D’ailleurs, certains ont même amélioré leur chiffre d’affaires en agissant ainsi. Surprenant et pourtant vrai !

Autre exemple, comme je l’ai mentionné, certains en profitent pour créer. Il faut dire que c’est le meilleur moment pour se lancer comme je l’ai déjà mentionné. Ainsi, sur le parking de la zone commerciale dont je parlais précédemment, une jeune femme a décidé d’installer gaufriers, crêpières et autres appareils pour proposer des victuailles aux personnes qui vont « faire les magasins ». Après des débuts difficiles, les consommateurs sont au rendez-vous. La jeune entreprise a repéré qu’il y avait un manque à cet endroit et n’a pas attendu que la situation s’améliore pour se lancer, et est désormais heureuse de sa situation.

Donc oui, la situation n’est pas des plus agréables qui soit mais il ne faut pas se lamenter et faire avec les éléments que nous avons pour s’en sortir du mieux possible. Peut-être que cet article en fera réagir, peut-être qu’il en fera agir d’autres et ce sera tant mieux !
Quoiqu’il en soit, nous avons tous hâte de pouvoir nous retrouver dans les restaurants, pizzerias, discothèques, cinémas, musées. En attendant, prenons soin de chacun de nous en n’oubliant pas les gestes barrières et en portant le masque quand il le faut. Car on ne sait pas de quoi demain sera fait mais on peut tous œuvrer à construire un monde meilleur pour chacun de nous.

Image: Safir

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.