La SCOP, une autre manière d’entreprendre

Les statuts d’une entreprise sont souvent un casse-tête pour de nombreux entrepreneurs.

scop entreprendre société entreprise statutC’est dailleurs la question qu’il ne faudrait pas se poser avant d’entreprendre.
Entre l’auto-entrepreneuriat, la SASU, la SARL, il y a le choix. Et encore,il y a aussi le portage salarial. Mais il y a aussi un autre acronyme qui peut être une possibilité pour constituer sa société. Et c’est derrière le terme de SCOP que l’on retrouve cette possibilité.

Kezako une SCOP ?

Une SCOP est une Société COopérative et Participative (SCOP), que l’on retrouve également parfois comme « Société Coopérative Ouvrière de Production ». Ce type de société se distingue des sociétés classiques par le fait qu’elle est détenu majoritairement par ses salariés, qui ont donc également un pouvoir de décision.
Dans une SCOP, les co-entrepreneurs sont rémunérés de leur travail et de leur apport en capital, mais à leur départ, celui-ci leur est remboursé sans plus-value.

Avantages et Inconvénients d’une SCOP

Faire partie d’une SCOP, c’est en être salarié et dirigeant. Cela peut donc être une source de motivation pour ceux qui veulent entreprendre puisqu’ils sont rémunérés selon leur travail. Chacun est alors responsables de la gestion des moyens techniques, humains et financiers de l’entreprise, et bénéficie éventuellement des indemnités chômage, en cas de faillite.
En outre, comme l’indique le site start-scop.fr, il existe des avantages financiers à propos du capital, qui varie selon les entrants et le sortants dans la SCOP, ainsi que pour l’épargne salariale. Par ailleurs, les fonds de développement, obligatoires, garantissent la pérennité de l’activité de l’entreprise et les salaires des employés à parts égales.

Au niveau des inconvénients, c’est surtout au niveau du management que çà « coince ». En effet, le dirigeant doit gérer une équipe composée de salariés avec qui il est associé. Il a donc à ce titre les mêmes droits et obligations. Mais les « managers » ont parfois des attentes supérieures aux autres membres de la SCOP, ce qui peut rendre le travail plus difficile et peut engendre une baisse de la motivation.

Pourquoi opter pour la SCOP ?

Les SCOPs ont droit aux subventions start-up, ce qui peut aider leur développement.Le choix de cette formule, plutôt que celui d’une entreprise classique, présente certains avantages particuliers.

Mais généralement, les entrepreneurs qui décident de rejoindre une SCOP ( ou d’en créer une ) le font parce que la gestion, les décisions et les résultats sont gérés collectivement et garantis. Les Sociétés Coopératives offrent la possibilité à leurs membres de travailler en équipe tout en étant indépendant. Chacun est traité d’égal à égal, et cette organisation permet de se créer un réseau utile ensuite si on quitte l’entité.
Au niveau des privilèges fiscaux et financiers, il faut noter que la SCOP est exonérée des taxes professionnelles d’une part, et que la création obligatoire d’un fonds pour les dividendes permet de réduire le taux des impôts par rapport aux bénéfices.

Laisser un commentaire