L’Affacturage, c’est quoi ?

Voici l’explication d’un terme que vous avez certainement dû entendre si vous vous occupez de factures ! Si beaucoup connaissent le mot « affacturage », peu savent réellement ce que l’on retrouve derrière ce mot. Nommé aussi « factoring », ce système permet aux sociétés d’obtenir rapidement le règlement rapide de leurs factures. Comment cela ? Tout simplement, une autre société prend en charge le montant dû par un de vos clients et s’occupe ensuite de son recouvrement. Attention, ce n’est pas une procédure juridique, mais une facilité offerte aux entreprises qui garantissent ces délais de paiement à d’autres sociétés.

L’affacturage, pour tout le monde ?

Si le « factor » (celui qui va payer votre facture, une société comme Bibby Factor par exemple) paie rapidement le montant des factures, cela obéit à certaines règles bien entendu.
Tout d’abord, il faut savoir que l’affacturage s’adresse aux artisans, aux TPE, PME / ETI et aux grands comptes. Vous ne pouvez pas passer par ce système pour obtenir le règlement d’une facture d’un client particulier. Par ailleurs, pour le service rendu, le « factor » prélève une commission sur la somme à récupérer.

Comme tout ce qui est financier, l’affacturage obéit à des règles clairement définies. En effet, le factor endosse le risque de recouvrement des factures d’une entreprise, par transfert de propriété. De ce fait, elles n’appartiennent plus à l’entreprise remettante, mais au factor. D’un point de vue comptable, l’entreprise sort donc les factures de son poste client pour les transformer en trésorerie.

affacturage

Souvent utilisé par les entreprises exportatrices, l’affacturage est aussi possible entre sociétés françaises. Pour faire appel à un factor, il suffit de lui joindre (après avoir signé un contrat avec lui) la copie des factures que vous lui confiez et lui indiquer les délais de paiement accordés à vos clients. En outre, vous devez informer vos clients que vous avez signé un contrat d’affacturage afin de les avertir qu’ils doivent régler leur facture… au factor.

Le factor vous avance alors la somme correspondant à chaque facture reçue, en déduisant le montant de ses frais et le pourcentage prélevé pour réaliser votre fonds de garantie. Ensuite, le factor reçoit le paiement des factures par votre client selon le délai convenu et s’occupe des impayés éventuels.

Quel coût pour ce service ?

Comme indiqué plus haut, la société d’affacturage se rémunère en prenant une commission sur les factures qu’elle suit.

Pour cela, il y a 2 commissions à considérer :

  • la commission de services, destinée à réaliser le suivi des règlements, la relance, le recouvrement et la mise en place d’une assurance-crédit pour vous couvrir des impayés,
    Cette commission est soit au forfait (privilégié par les petites entreprises, calculée selon le chiffre d’affaires cédé dans le mois), soit au pourcentage (calculé sur le montant des factures transmises au factor).
  • la commission de financement : celle-ci est appliquée pendant la durée de financement, définie par la taille de votre entreprise et votre chiffre d’affaires, ainsi que par la qualité de financement des clients de votre entreprise.

Que se passe-t-il en cas d’impayés ?

Si le factor n’arrive pas à se faire payer, il se sert des sommes du fonds de garantie constitué et récupère par ce moyen le montant des impayés qu’il vous a avancé. Il n’y a donc aucun souci pour votre entreprise.

Laisser un commentaire