publié le 8 décembre 2011 par  en catégorie Entreprendre, Interviews, Livres

manifeste crise florent fouque livre e-book ouvrageLes medias ne font que vous le répéter: c’est la crise !

Que faire alors ? ne rien faire et subir ?
En tant qu’entrepreneur, il faut agir et réagir. Et comment ? Florent FOUQUE, consultant, auteur et éditeur sur la discipline de l’excellence opérationnelle, vient de sortir son nouvel ouvrage pour remédier à la situation actuelle. Et j’ai eu la chance d’en avoir la primeur. Après la lecture, j’ai eu l’envie de vous en faire profiter car ce livre est largement au niveau d’autres payants.

Si vous êtes impatients, rendez vous sur la page dédiée au « manifeste contre la crise »...
Et Florent a eu la gentillesse de se prêter au jeu de l’interview.

– Florent, avant d’entrer dans le vif du sujet, peux-tu te présenter ?

Pour commencer, merci Olivier de m’accueillir sur ton blog ! Pour faire court, J’ai 32 ans. J’exerce une activité de consultant auteur et éditeur. Et depuis le mois de septembre, l’essentiel de mon activité porte sur le développement du blog communautaire EOTV.

– Le livre qui fait que je t’interview aujourd’hui est le 3ème que tu réalises, en plus il parle d’un sujet d’actualité, comment t’es venu l’idée d’écrire cet ouvrage ?
J’avais l’idée de ce manifeste dans ma tête depuis un moment… A chaque fois que j’intervenais chez un client comme consultant, je me rendais compte qu’on me demandait de résoudre des problèmes qui, à mon sens, n’étaient pas fondamentaux. En fait, 99% des entreprises s’attaquent aux mauvais problèmes. Sans le savoir, elles ne corrigent que des symptômes. Alors, j’ai décidé de mettre en place un modèle universelle pour les PME du B to B, pour donner un guide à suivre pas à pas. J’ai appelé ce guide pratique le « Manifeste contre la crise » car je suis certain que n’importe quelle entreprise pourrait retrouver le chemin de la croissance en suivant ma méthode, et ce, malgré la crise.

– Que peut-on trouver dans ce livre ? Tu nous donnes la formule magique pour sortir de la crise ? Florent, futur président ?
Je ne donne pas la formule magique, mais je donne un guide. Le guide présente une méthode en 4 étapes. La première étape consiste à savoir où on se situe sur ma framework en fonction du niveau de maturité de l’entreprise. Il y a trois hypothèses : soit l’entreprise démarre ou se lance dans la commercialisation d’un nouveau produit. Soit, l’entreprise enregistre de plus en plus de clients sans forcement à en tirer le maximum de profitabilité. Soit l’entreprise, stagne. En parallèle de la prise ce conscience du positionnement de l’entreprise, j’explique qu’il faut dessiner une carte stratégique qui permette à l’entreprise de visualiser ses segments de marché, d’évaluer leur rentabilité et les risques associés. Ensuite à partir de la situation initiale de l’entreprise et de sa carte stratégique, l’entreprise n’a plus qu’à définir sa stratégie de développement. La 4ème phase consiste donc à définir le plan d’action en fonction de cette stratégie et du positionnement de l’entreprise. Ca n’est pas évident d’expliquer le cheminement en quelques mots, mais le j’ai insérer beaucoup de schéma dans le livre pour le rendre très accessible. Quant à ta question « Florent, futur président », je pense que ça n’est pas d’actualité ! Pour autant, les outils systémiques que j’utilise dans ce manifeste me sont d’une grande aide pour comprendre les problèmes que nous traversons et j’avoue qu’il m’arrive d’enrager quand j’écoute le niveau de certains responsables politiques.

– Puisqu’on est on décembre, et que donc il va falloir penser aux « bonnes » résolutions pour 2012, quelles seront les tiennes ?
Les résolutions c’est comme les idées… En soi, ça n’a pas beaucoup de valeur ! C’est la façon dont on peut agir pour qu’elles deviennent réalité qui incombe.
Je ne vais donc pas te parler de mes résolutions, mais des actions que je vais entreprendre ! 😉 2012 sera l’année où je vais le plus m’investir dans le développement d’EOTV. Il y a beaucoup de contenu gratuit à produire. Mais il faut également produire du contenu payant pour faire vivre tout ça. Je vais donc me résoudre à produire entre 5 et 10 formations en ligne à assurer le rythme d’une publication quotidienne sur EOTV. Tu sais, je ne réserve pas le modèle de mon manifeste pour les autres… Je l’utilise aussi pour moi. Et comme je suis en démarrage d’activité, j’applique soigneusement les conseils que je donne pour combattre l’inertie et lancer mon entreprise sur la bonne route. Voilà, tu sais tout ! 😉

Pour télécharger le livre, c’est donc par ici
vous pourrez même avoir accès à la version audio de l’ouvrage !



Deja 8 reactions.

  1. Julien Arcin dit :

    Merci l’ami et merci à Florent.
    Oui c’est la crise et je me demande si c’est le bon moment pour créer une entreprise. Beaucoup disent que oui, quand même. Mais j’ai quelques doutes.

    Je vais donc dévorer ce livre avec délice 🙂

    RépondreRépondre
  2. @Julien Arcin: A noter que Florent a écrit 2 autres livres précédemment: L’anti-bible du controle de gestion ( http://l-antibible-du-controle-de-gestion.fr/ ) et Lean Six Sigma ( http://a-la-decouverte-du-lean-six-sigma.fr/ ) …

    RépondreRépondre
  3. Florent dit :

    @Julien Arcin: @Julien Arcin:
    A mon avis, il n’y a pas de bon et de mauvais moment pour créer une entreprise. C’est la thèse que je développe dans le livre. La réussite dépend simplement de la capacité de l’entrepreneur de se concentrer sur les bonnes actions au bon moment. J’explique dans le livre les actions à mener en fonction du stade d’évolution de l’entreprise.
    D’ailleurs j’utilise moi-même les conseils que je préconise pour le démarrage de ma jeune entreprise ! 😉

    Au plaisir.
    Florent.

    RépondreRépondre
  4. Xavier dit :

    Je ne connaissais pas Florent … Merci pour cette interview.

    Je vais me faire un plaisir de commencer à lire ce « premier » livre pour ensuite peut être m’attaquer aux précédents (beaucoup de lectures en attente déjà …).

    RépondreRépondre
  5. L’interview est pleine de bon sens mais en période de récession ce n’est pas le meilleur moment pour se lancer tout simplement car les clients sont moins nombreux. Les arguments avancés dans l’interview marcherait encore mieux en période favorable !

    RépondreRépondre
  6. Le « manifeste contre la crise », la méthode pour retrouver le chemin de la croissance http://t.co/5B9EV8AI

    RépondreRépondre
  7. Pour créer une entreprise il faut d’abord faire une petite étude avant d’investir sans quoi c’est peine perdu, une étude marketing est primordial avant de se lancer c’est la seule manière d’avoir le succès, après il faut savoir utiliser les réseaux sociaux à son profit.

    RépondreRépondre
  8. J’ai la même opinion. Merci pour le poste. J’ai apprécié de lire.

    RépondreRépondre

Réagir:

ATTENTION: Les commentaires n'apparaissent pas dès que vous les avez validé. J'en prends connaissance et si celui-ci est conforme à la charte du site, je le mets en ligne ... à ce moment là, vous ne pouvez plus le modifier !