Le mot qu’un entrepreneur ne devrait jamais utiliser

mot interdit entrepreneurC’est un mot que beaucoup utilise sans penser à ses conséquences.

Il n’est pas méchant mais ne sert pas vraiment à grand chose si on y réfléchit.
Ce mot est « espoir »: si vous commencez vos phrases par « j’espère que… », vous foncez droit dans le mur. L’espoir est une attente basée sur le désir. Chaque entreprise a des attentes mais celles-ci doivent être planifiées dans leurs réalisations. Entreprendre, c’est contrôler l’activité, alors que l’espoir fait abandonner justement de contrôle.
Ainsi, à l’instant même où vous commencez à espérer, vous engendrez une situation dont vous n’êtes plus directement responsable. C’est une situation dangereuse pour un entrepreneur que celle de ne pas savoir où l’on va. Certes, il y a parfois des risques et des aléas dans toute activité et c’est pourquoi il faut minimiser ces situations et donc éviter le mot « espoir ».

Cependant, utiliser le mot « espoir » ne signifie pas que l’entrepreneur désire perdre tout contrôle, bien au contraire le plus souvent …  Seulement, l’entrepreneur ne sait pas exprimer ce qu’il ressent.  Alors qu’il suffit juste de changer de mot, ce qui ne changera rien à l’objectif désiré. Ainsi, au lieu de dire « j’espère gagner », il vaut mieux dire « j’ai l’intention de gagner ». Le premier laisse plus sa part au hasard que le second.

Pour planifier, et réussir donc, sa vie ( professionnelle ou privée ), il suffit de commencer par ne plus utiliser le mot « espoir » ( et ses dérivés ).

[ billet adapté de « One Word Entrepreneurs Should Never Use » ]

9 thoughts on “Le mot qu’un entrepreneur ne devrait jamais utiliser

  1. Puisque l’espoir sous-entend le doute, et que l’entrepreneur doit être sûr de lui, convaincant, ça paraît effectivement logique que l’utilisation de ce mot doit être bannie du dictionnaire de l’entreprenariat. Et pourtant, je n’y avais jamais pensé!

    RépondreRépondre
  2. Pour la crédibilité et en se trouvant debant un de vos client il est vrais que l’espoir n’est pas un bon argument de vente et de trust, être sur de lui avec un peu d’arrogance est assez demander dans ces cas

    RépondreRépondre
  3. Vous avez raison, employer le terme espoir engendre le fait que ceux qui écoutent entendent que l’on en est pas sûr. Ainsi un chef d’entreprise, ou simplement un manager qui dit à un collaborateur « j’espère que vous allez réussir » donne à penser qu’il en doute, ou au moins qu’il n’en est pas persuadé. Ce n’est guère encourageant pour le collaborateur et cela peut même dans une certaine mesure le démotiver. Et de démotivation en démotivation, la relation et l’efficacité vont s’en ressentir, parfois jusqu’à la démission ou un licenciement.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.