Le Secret de Walt Disney

J’ai déjà parlé de Walt Disney…

C’était pour indiquer qu’il avait commencé dans un garage.
Mais cet entrepreneur a une autre particularité qui lui ont permis d’atteindre le succès. Les entrepreneurs pensent bien souvent qu’il faut une idée neuve pour gagner de l’argent. C’est vrai, et je le recommande, qu’il vaut mieux innover plutôt que copier … mais cela ne signifie pas qu’il ne faut pas s’inspirer. Quand Steve Jobs a lancé l’iPod, il existait d’autres lecteurs numérique mais Apple a révolutionné le genre.
Et c’est ce qu’a fait Walt Disney ? comme cela vous demandez-vous. Vous allez comprendre très vite: qui est l’auteur de « La belle au bois dormant » ? Non, ce n’est pas Disney mais bien Charles Perrault qui en 1697 a adapté, en premier, ce conte populaire. L’écrivain a, en fait, utilisé la même technique que le célèbre cinéaste utilisera plus tard.

Tous les 2 se sont, en fait, servis du « domaine public » !
Kesako ? Et bien ce sont des textes pour lesquelles vous n’avez aucun droit d’auteur à payer si vous souhaitez les utiliser. A partir d’une certaine date, chacun est libre d’utiliser les écrits d’un auteur comme il le souhaite: en l’éditant, en l’adaptant en film…
C’est ainsi que dernièrement sont sortis sur les écrans de ciném 2 adaptations de « La Guerre des Boutons« . Si beaucoup de souviennent de la version cinématographique de Yves Robert, peu savent que le livre a été écrit par Louis Pergaud. L’ouvrage a été écrit en 1912 et est donc tombé dans le « domaine public » récemment, d’où sa nouvelle adaptation sans avoir à payer quoique ce soit aux ayants droits pour utiliser l’histoire originale.

Et cela peut être un marché très intéressant.
Dailleurs, alors que les premières chansons des Beatles devaient tomber dans le domaine public en 2012, le Conseil de l’Union Européenne vient d’allonger de 50 à 70 ans la durée de protections des enregistrements. Il faudra donc attendre 2032 pour pouvoir éditer les titres des chanteurs anglais sans avoir à payer une quelconque rétribution.

Nicolas Sterlest et Sébastien Collas ont écrit un livre « omaine public: Secrets révélés » qui expliquent comment trouver ces œuvres gratuites et comment les revendre, comment transformer une œuvre en produit rémunérateur. Cet ouvrage est GRATUIT, il suffit d’aller sur cette page ou de cliquer sur l’image ci-dessous:

14 thoughts on “Le Secret de Walt Disney

  1. Excellent point Olivier que l’on devrait rappeler plus souvent !

    Les grands inventeurs ou créateurs savent « s’inspirer » des autres et ces allongements de durée de protection des droits ne font qu’étouffer la créativité. Dans le passé, tout le monde se copiait allègrement et c’était normal. Bach ou les grands peintres n’hésitaient pas. 🙂

    D’ailleurs, c’est Picasso lui-même qui a dit : « Les bons artistes copient, les grands artistes volent. »

    Ce qui est difficile, en ce moment !

    RépondreRépondre
  2. Décidément, on va finir par croire que, pour bien commencer, il faut passer par l’étape garage comme beaucoup de « génies » ou se servir des idées des autres comme beaucoup d’autres « génies »…
    Le monde ne serait que plagiat ? Possible.

    RépondreRépondre
  3. @[email protected] Manager 64: Le garage, c’est le système « D » , quand je vois que bcp de futurs entrepreneurs cherchent de beaux bureaux…alors que çà va pas les aider …
    Et plutôt que « copier », je dirai « inspirer » mais il est vrai que la vie est un éternel recommencement, non ?

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire