Le WebMarketing en 2020

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

À quelques jours de la fin de 2019, il est déjà temps de penser à 2020 ! Que vous soyez indépendant ou agence, quelles sont les tendances dans le monde de la communication à venir ? Comment s’y préparer ? Par exemple, la communication sur les réseaux sociaux a toujours une part prépondérante dans une stratégie, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut abandonner les moyens classiques comme l’e-mail ou le blogging. Mais en 2020, il n’y aura pas que cela comme nous allons le voir.

Vers la fin des cookies publicitaires ?

Le site Kantar pense pour une disparition des « cookies », vous savez, ces petits fichiers qui s’installent sur votre ordinateur quand vous visitez un site. Parmi leurs usages, certains permettent de vous proposer des offres en rapport avec vos précédentes visites. Même si ces « cookies » ne disparaîtront pas du jour au lendemain, leur utilisation va devoir être repensée pour rester en accord avec le RGPD, le règlement européen pour la protection des données.

Le son, nouvelle tendance webmarketing

Depuis quelques années, le son tient un rôle prépondérant en matière de communication. Et pas uniquement par la multiplication des podcasts dans de nombreux domaines. Le marché publicitaire de ce type de contenu devient plus mesurable, et les résultats sont prometteurs : les annonceurs vont en conséquence intensifier certaines de leurs actions dans l’audio. Dans la capitale française de la French Tech et pépinière d’entreprises du numérique, on peut constater que cette agence de communication sur Montpellier par exemple propose des prestations qui s’inscrivent justement dans cette tendance.

comprendre business webmarketing marketing

Autre élément du webmarketing qui va évoluer fortement : le phygital, sur lequel mise depuis quelque temps déjà l’ami Ling En. Ce n’est pas du marketing sur internet, ce n’est pas du marketing physique : c’est un mix des deux. Par exemple, des marques vont proposer du contenu numérique, comme des recettes en audio, mais en parallèle la possibilité d’envoyer un livre physique directement chez le client.

Les assistants virtuels

À noter aussi que les Chatbots, qui seront le prochain thème du livre de mon autre ami Frédéric Canevet, vont devenir un moyen de communication de plus en plus utilisé, de même que les Voicebots. Principalement installé sur les réseaux sociaux, mais également sur les sites web créés sur mesure, ils devront proposer un contenu de qualité et l’envie d’en savoir plus, toujours dans l’objectif de réussir à convertir.

Désormais, on n’utilise plus les moteurs de recherche comme il y a 5 ou 10 ans. Désormais, on leur parle via nos smartphones ou assistants vocaux… et ils nous répondent. Un site peut alors être bien référencé de manière traditionnelle, mais ne pas « ressortir » dans une recherche vocale. D’un assistant virtuel à un autre, les résultats vont également différer, car ils s’adaptent à la personne qui l’utilise. Tout cela présuppose de nouvelles manières de référencer les sites, de nouvelles méthodes pour les agences afin de cibler le contenu et de travailler la popularité dans les SERP !

Le marketing d’influence

Autre élément de taille à considérer en 2020 : les influenceurs ! Plutôt les micro-influenceurs même !

En effet, le marketing d’influence a évolué et les marques ne veulent plus forcément toucher le plus grand nombre en passant par une « célébrité » qui leur demandera de payer relativement cher pour un retour pas toujours à la hauteur. Désormais, place aux micro-influenceurs. Ils ont certes moins d’audience, mais ils sont du coup plus proches de leur public (et celui-ci est également plus engagé) : ce partenariat répond donc mieux aux sollicitations et remporte un meilleur succès. La suppression des likes affichés sur Instagram fin 2019 par exemple augure un changement majeur dans la stratégie de visibilité des marques sur ce réseau social, qui se concentreront davantage sur l’engagement que sur le nombre de likes. Place à la qualité plutôt qu’à la quantité !

Il y a forcément d’autres « tendances » webmarketing qui verront le jour d’ici quelques mois, il ne faudra pas s’endormir sur ses lauriers, comme toujours sur le web ou ailleurs. Qui remportera le match du webmarketing ? Les pronostics sont ouverts et je serai heureux de lire votre opinion : à votre avis, qu’est-ce qui va arriver ?

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.