publié le 15 décembre 2011 par
       en catégorie Conseils, Entreprendre

bil gatesL’école n’apprend pas tout…

Si vous restiez enfermé 24h/24 à étudier, il vous manquerait énormément d’éléments pour réussir votre vie. Je dis souvent que les études, quellesqu’elles soient, ne sont là que pour apporter les bases qu’il faut compléter par la pratique. Un médecin m’a dit que malgré 10 années d’études dans sa spécialité, c’est lors de ses 3 premières années en tant que médecin qu’il a le plus appris, en étant confronté à des cas concrets quotidiennement, sans avoir vraiment le temps de trop réfléchir.

Bill Gates a été plus loin récemment puisque lors d’un discours dans une école secondaire, il a énoncé 10 éléments que l’école n’apprend pas mais dont il faut avoir conscience, c’est ceux-ci que je vous présente:

Règle 1: La vie est injuste: habituez vous !
Les plus vieux doivent se souvenir de Calimero et de sa phrase « c’est vraiment trop injuste « .
A l’école, on nous apprend l’égalité et la fraternité mais en dehors, c’est un tout autre « monde ». Et le monde du travail est implacable !

Règle 2: Le monde se fout de votre amour-propre.
Comme je le dis souvent, quand vous accomplissez un travail parfait, peu vont vous le signaler mais si celui-ci est raté, quasiment tout le monde vous le signalera. Il faut le savoir pour ne pas être touché par cela.

Règle 3: Vous ne gagnerez pas 60 000 $ par an en sortant de l’école.
Les salaires que l’on vous fait miroiter lors de vos études ne sont pas ceux que l’on va vous proposer … même si vous négociez convenablement. En plus, c’est la crise actuellement donc les entreprises cherchent à minimiser les salaires proposés. Oui, vous pouvez refuser d’être peu payé et d’aller voir ailleurs mais combien de temps allez-vous pouvoir rester sans emploi ?

Règle 4: Si vous croyez que votre professeur est dur avec vous, attendez d’avoir un patron.
Quel élève ne s’est jamais plaint d’un professeur ? Pourtant en entreprise, c’est pire ! A l’école, vous travaillez pour vous ! En entreprise, vous travaillez pour l’entreprise, ce qui oblige à d’autres contraintes.

Règle 5: Travailler dans une friterie n’est pas s’abaisser.
Vos grands-parents avaient un mot différent pour ça: ils l’appelaient une opportunité.
Acquérir de l’expérience est une des conditions de progression, peu deviennent PDG sans avoir été avant simple subalterne.

Règle 6: Si vous commettez une erreur, ce n’est pas de la faute de vos parents !
Il n’y a pas d’autres responsables de votre vie que vous même. Vous pouvez toujours accuser tel ou tel mais au final, celui qui aurait du agir différemment c’est vous ! pas les autres !

Règle 7: Avant que vous naissiez, vos parents n’étaient pas aussi ennuyants qu’ils le sont maintenant !
Ils sont devenus comme ça :
* En payant vos factures,
* En nettoyant vos vêtements
* Et en vous entendant répéter sans arrêt combien vous êtes bons et cools.
Ainsi, avant de sauver les forêts tropicales des parasites de la génération de vos parents, commencez donc par faire le ménage dans votre propre chambre et tout ce qui s’y trouve

Règle 8:Votre école s’est peut-être débarrassé du système « gagnant-perdant », PAS LA VIE !
Dans certaines écoles, on a aboli les notes de passage et on vous donne autant de chances que vous voulez pour obtenir la bonne réponse.
Ceci n’existe pas dans la vraie vie !

Règle 9:La vie n’est pas divisée en semestres.
L’été n’est pas une période de congé.
Et très peu d’employeurs sont disposés à vous aider à VOUS ASSUMER, c’est votre responsabilité.

Règle 10:La télévision n’est pas la «vraie vie».
Dans la vraie vie, les gens quittent le café et vont travailler.
Si vous êtes d’accord, faites circuler, sinon, mettez-vous la tête dans le sable et prenez une grande respiration.

Que l’on aime ou pas Bill Gates, il faut reconnaitre qu’il a raison dans les propos donnés, non ? ;-)

EDIT: il semble en fait que ce texte soit de Charles J. Sykes



Deja 10 reactions.

  1. Camarades socialistes => RT @euKlide Les 10 éléments que l’école n’apprend pas, selon Bill Gates – http://t.co/8bpMrCPj

    RépondreRépondre
  2. Salut Olivier,

    Mon grand père me disait la même chose!

    Y a un monde (c’est le cas de le dire) entre la vie de l’école et la vie de l’entreprise, la vie « réelle » j’ai envie de dire.

    Le choc à la réalité lorsqu’on a fait de grande étude peut faire mal et c’est assez dur de s’y habituer.

    Le plus drôle c’est que, même lorsqu’on le sait, c’est presque impossible de s’y préparer.

    Un peu comme lorsqu’on a un enfant.

    C’est impossible de se préparer à la claque qu’on va prendre.

    Cordialement,

    RépondreRépondre
  3. Julien Arcin dit :

    Génial cet article, ça me parle beaucoup parce que je suis étudiant. Je suis en 5e année, j’ai tout appris durant les deux premières années (technique) et les stages / l’alternance, le reste est vraiment anecdotique.

    J’aime aussi cet article parce qu’il explique que la vie c’est pas un compte de fée. On a un des meilleurs systèmes d’éducation du monde (facs gratuites ou quasiment, bourses pour les études) et tout le monde trouve encore le moyen de se plaindre. Je suis dans une fac très contestataire, souvent bloquée pendant 6 mois dans l’année. Les étudiants n’ont pas conscience que dans la vie réelle il faut travailler pour manger. C’est pitoyable.

    RépondreRépondre
  4. Philippe dit :

    C’est triste que la société ait dissocié l’école du travail.
    Il serait pourtant simple sans retomber dans le travail des enfants d’imagine un système ou à partir de 13-14 ans on apporte une contribution économique à la société en parallèle de ses études.

    Les ados seraient bien plus responsabilisés et on règleraient un grand nombre de problèmes de société.

    RépondreRépondre
  5. Et oui l’école est un « cocon » qui met un peu des oeillères sur les yeux des étudiants…

    Je trouve ça vraiment dommage car ensuite ces étudiants ne savent pas s’en sortir, se prendre en main, trouver un boulot ou vivre seuls dans un appart’.

    Je me demande de plus en plus pourquoi on apprend que de la théorie à l’école et aucune pratique (ne serait-ce que la vie pratique, la gestion financière, le développement personnel…), ça servirait tellement plus que d’autres matières plus « douteuses ».

    RépondreRépondre
  6. @Jonathan Delhoux:
    Ceux qui vont encore à l’école ne s’imaginent pas la chance qu’ils ont ^^pourtant beaucoup se plaignent…

    RépondreRépondre
  7. Via @Tantely_Ramaka l’école de la vie en 10 points selon Billes Gates http://t.co/9jRlDYTM #MustRead

    RépondreRépondre
  8. Charles dit :

    Ca me fait penser au discours de S. Jobs aussi. De super conseils, qu’on gagne tous à écouter, ils ne viennent pas de n’importe qui ^^.

    RépondreRépondre
  9. Excellent. Des vérités très justes. La vie est loin d’être facile. Il faut se battre tout les jours si on veut sortir du lot et éviter les embûches.

    RépondreRépondre
  10. Dora dit :

    Un bel article !
    Je suis encore étudiant, et je ne me plein pas, j’aime bien çà me laisse beaucoup de temps libre pour essayer d’entreprendre et me lancer dans mes propres projets.

    RépondreRépondre

Réagir: