L’important n’est pas de participer mais de gagner !

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

médaille or gagner trophée participerNon non je ne me suis pas trompé dans le titre !

Contrairement à ce que dit la célèbre phrase du Baron Pierre de Coubertin, « l’important n’est pas de participer ».
Si vous n’avez pas le mental d’un gagnant, vous n’y arriverez pas ! C’est la grande différence entre ceux qui réussissent et ceux qui échouent … On ne retient que rarement les deuxièmes mais on retient toujours les premiers !
Il y a certes l’exception de Poulidor qui confirme la règle mais qui se souvient d’un autre deuxième aussi célèbre ? Dans les palmarès, on retient celui qui a gagné le 100m aux Jeux Olympiques mais pas celui qui a terminé deuxième ou troisième, c’est encore plus vrai pour le 1500m, moins médiatisé.

Donc on ne retient que le vainqueur d’une course ( à moins d’avoir un lien avec un autre participant ) donc si on prend le départ avec juste l’ambition de participer, on se limite.
Il y a quelques années, j’étais membre d’une association sportive. Sans prétention, je participais à des tournois de football où le principal mot d’ordre était de se faire plaisir, d’être fair play, de s’amuser. Nous étions heureux de nous retrouver et nous terminions loin des podiums… Dailleurs, nous nous étions forgés une bonne réputation de « joyeux fêtards » et les équipes adverses avaient plaisir à nous rencontrer car elles savaient qu’elle avaient 90% de chance de nous battre.

Et puis un jour, je ne sais plus qui a décidé qu’on se rendait dans une ville gagner un tournoi. Oui, gagner ! il ne nous a pas dit « jouer » mais bien « gagner ». Un verbe qu’on avait jamais entendu au sujet de notre équipe. Il voulait « gagner ». Aucun des membres de l’équipe n’avait pensé à celà avant: la victoire ! Pas un meilleur classement que dans les tournois précédents, non la première place, uniquement celle là !
Et comme on était une bande de copains, on a dit « banco, on va gagner ! ». Qu’avons-nous fait alors ? nous avons changé notre façon de nous entrainer ? non ! On s’est mis à « mépriser » les autres ? absolument pas, nous sommes toujours restés humbles fidèle à ce que nous étions. Nous avons juste « imprimé » des T-shirt indiquant que nous allions gagner : « Equipe XXX, FUTURS gagnants ». Et c’est le regard des autres qui a changé. De joyeux drilles, nous sommes passés à « adversaires à ne pas négliger ». Et celà nous motivait encore plus ! Malheureusement, le premier match nous opposait au favori de la compétition, et notre « moral » en pris un coup. Comment battre ceux qui avaient l’habitude de truster les podiums depuis quelques années ? Là, notre coach eut un discours de … coach : « oh les gars, on a dit qu’on venait ici pour gagner et ce match là, si on n’est pas capable de le gagner, ils vont le perdre ! ». Et c’est ce qui arriva ! Après avoir encaissé le premier but, nous remportîmes le match par 2 buts d’écarts. Et celà pas grâce à notre « talent » mais par la démobilisation de l’équipe adverse qui a cru après le premier but pouvoir rééditer facilement ses matchs passés, faisant tourner son effectif alors que nous, contrairement à nos habitudes, avons gardé la même ossature pendant la rencontre. Et croyez moi, le remplaçant du remplaçant ne faisait pas la tête de ne pas jouer. Bien au contraire, il était le premier à nous encourager ! Gagner, dans chacun des yeux de mes coéquipiers je voyais ce mot. Chacun de nous était le leitmotiv de l’autre.

Au fur et à mesure des rencontres, nous devenions l’équipe à battre … que personne n’arrivait à battre ! Et nous nous sommes alors retrouvé en finale. L’histoire est belle non ? Vous pensez que nous avons remporté le tournoi ? Désolé de vous décevoir mais après tous ces matchs, nous étions trop exténués pour celà. Si nous n’avons pas perdu le match final, nous l’avons perdu aux tirs au but, un exercice pour lequel nous nous étions jamais préparés.
Nous étions malheureux comme jamais nous l’avions été car nous n’avions pas atteint notre « objectif ». Et autour de nous, on entendait les « l’important est de participer », » vous vous rendez compte du match que vous avez fait là »… oui, justement on s’en était rendu compte ! et justement, on y avait pris goût à cette victoire qui nous tendait les bras ! A ceux qui nous reprochaient le fait d’avoir des T-Shirt « Futurs Vainqueurs » et de ne pas avoir remporté le tournoi, nous avons répondu que nous n’avons pas précisé l’année où nous gagnerons… car cette « expérience » nous avais montré que nous pouvions gagner ! il suffisait juste de se mettre l’idée en tête.

Et que pensez-vous qui arriva lors du tournoi suivant ? lors des tournois suivants ? non seulement, nous étions fiers de porter nos T-shirts mais surtout nous avons remportés ces épreuves. En un an, nous étions devenus les meilleurs. Et tout celà n’est parti que d’une seule phrase: « nous allons gagner ! ». Nous ne nous sommes pas pris la tête à réfléchir sur comment, pourquoi, avec qui ? nous n’étions pas les plus forts mais nous savions ce que nous voulions !

Donc pour atteindre son objectif, il faut tout d’abord le viser ! A méditer non ?

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

4 thoughts on “L’important n’est pas de participer mais de gagner !

  1. Absolument d’accord avec toi, et ton exemple, un film inspiré d’une histoire vraie pourrait illustrer parfaitement ton exemple, peut-être que le connais-tu « Coach Carter « avec Samuel L. Jackson.

    RépondreRépondre
  2. Super illustration de cet état d’esprit de gagnant !
    Je suis d’accord avec toi. Nous vivons dans un monde de compétition et il faut savoir s’adapter. Même s’il faut bien entendu faire des partenariats, des coopérations et des collaborations (malgré la compétition ambiante).

    RépondreRépondre
  3. Complètement d’accord. Il faut avoir le mental de gagnant, et partir gagnant pour déjà avoir une chance de gagner !

    C’est un cercle vertueux en plus, il suffit d’entrer dedans. Le fait de se dire « je vais gagner » nous pousse à nous donner à fond, à trouver des solutions plutôt que l’inverse !

    Coach Carter, un super film 😉

    Super histoire en tout cas Olivier.

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.