Paroles d’Entrepreneurs #2: Cédric Vimeux

Le copywriting est-il indispensable aux entrepreneurs? Un expert répond :

Aujourd’hui, c’est Cédric Vimeux de Virtuose-Marketing.com qui a accepté de répondre à quelques questions au sujet du copywriting. Cédric est copywriter, membre de l’Académie Kardan, et entrepreneur web. Il a 33 ans et vit dans la ville dont je suis originaire.

Salut Cédric, petit à petit, tu es devenu une référence dans le monde du copywriting, peux-tu expliquer aux lecteurs qui ne savent pas ce que l’on retrouve derrière ce terme ce que cela signifie ?
Salut Olivier.
Tout d’abord, merci pour ton invitation. C’est toujours un plaisir et j’espère vivement que cette interview sera utile à tes lecteurs.

Alors… Qu’est-ce que le copywriting? 🙂

Pour faire simple, disons que c’est l’art et la manière d’écrire des textes pour pousser le lecteur à effectuer une action précise. Cette action peut être un clic sur un bouton, une inscription à un formulaire, un achat, un don, ou n’importe quoi d’autre.

Les Maîtres Copywriters s’appuient sur les leviers d’influence liés à chaque être humain. Ils connaissent les mots qui vendent, les phrases qui poussent à l’action et ont également de grandes connaissances en psychologie des foules et en psychologie du consommateur.

Le copywriting est probablement l’un des métiers les mieux payés du monde, car une lettre de vente écrite en quelques heures, ou même un email écrit en quelques dizaines de minutes, peuvent rapporter des centaines, voire des milliers d’euros en quelques heures seulement.

Tu écris pour toi ou tu mets ton talent au service des autres ?
Jusqu’à présent, j’ai écrit principalement pour moi, les membres de mon club et quelques amis privilégiés.

Toutefois, j’ai l’intention d’écrire davantage pour les autres à partir de maintenant. Donc si tes lecteurs sont intéressés, ils peuvent me contacter pour qu’on en parle 🙂

Ok Cédric. Alors, comme tu le sais, euKlide parle beaucoup des entrepreneurs et de leurs activités. Selon toi, les entrepreneurs ont-ils besoin du copywriting?

Je vais aller plus loin : le copywriting est INDISPENSABLE pour tout entrepreneur.

Quand on est entrepreneur, on essaie généralement de vendre quelque chose : un produit ou un service. Ou tout au moins, on essaie d’obtenir une action bien précise de la part des prospects. Et pour cela, on utilise des mots. Qu’ils soient écrits ou parlés.

Et la façon dont tu utilises les mots sera en grande partie responsable du succès ou de l’échec de ton entreprise.

Voici une petite histoire qui illustrer mes propos.

C’est l’histoire d’un copywriter qui se rend au restaurant, mais arrivé devant la porte, il se fait accoster par un SDF. Sur son ardoise, il écrit : « Je n’ai pas mangé, donnez-moi de l’argent SVP ».

Alors… Le copywriter regarde la phrase sur l’ardoise et il lui dit :

« Écoutez, je vous fais une proposition… Je vais écrire une autre phrase sur votre ardoise puis je vais aller manger. Si vous m’attendez ici en continuant de faire la manche en montrant cette ardoise aux passants, alors je vous donnerai 20 euros dès que je sortirai du resto. »

Alors, bien évidemment, le SDF accepte. Le copywriter efface la phrase sur l’ardoise, en écrit une autre, et puis va manger…

Deux heures plus tard, il sort du restaurant et le SDF est toujours là. Il s’apprête donc à lui donner les 20 euros promis et là, le SDF le stoppe net, en lui disant : « Ah non, ne me donnez pas d’argent. Tenez, c’est plutôt moi qui vous donne 20 euros! »

Et le SDF donne 20 euros au copywriter.

Alors? Pourquoi? Que s’est-il passé?

Et bien c’est simple. Habituellement, à cette place, le SDF gagnait environ 7 euros par heure avec le message d’origine sur son ardoise.

Mais avec le nouveau message, celui qu’avait écrit le copywriter, il avait gagné 110 euros en 2 heures, soit 55 euros de l’heure. Près de 8 fois plus. Et donc, le SDF a donné 20 euros au copywriter pour le remercier.

Bon, alors là, tu dois te demander qu’elle est cette phrase, pas vrai?

Cette phrase, c’est : « Et si VOUS aviez faim? »

Le copywriting peut faire exactement la même chose pour n’importe quel entreprise.

Rien qu’en changeant le slogan d’une entreprise, on peut multiplier les bénéfices de celle-ci. Rien qu’en changeant une phrase dans un argumentaire de vente, on peut littéralement faire exploser les ventes. Rien qu’en améliorant le titre d’un article, on peut booster le nombre de lecteur.

Donc, il est vraiment nécessaire pour n’importe quel entrepreneur de s’intéresser au copywriting. Soit en s’y formant soi-même, soit en faisant appel à un copywriter professionnel.

Merci beaucoup pour ces explications, Cédric. En plus de s’intéresser au copywriting, aurais-tu d’autres conseils à donner à ceux qui veulent lancer un business sur le net et pourquoi?

Oui, bien sûr.

Je pense que le meilleur conseil que je puisse donner, c’est celui-ci : LANCEZ-VOUS SANS ATTENDRE.

Il y a énormément de gens qui veulent lancer un business, mais il en y a malheureusement beaucoup moins qu’ils le font 🙁

L’action est plus importante que la réflexion.

Alors, je ne dis pas qu’il ne faut pas réfléchir non plus, mais d’une façon générale, la réflexion seule n’apporte aucun résultat. C’est l’action qui compte.

Alors je sais que certains diront qu’il ne faut pas agir trop vite car, sinon, on risque de faire des erreurs, etc., etc. Et bien, j’ai presque envie de répondre : il FAUT faire des erreurs.

Personnellement, je suis toujours en train de faire des erreurs. Tout le temps. Je me trompe dans 99% de ce que je fais. Mais se tromper n’est pas grave. Car l’erreur n’est pas définitive et elle peut être corrigée.

De plus, se tromper ou faire des erreurs nous donne des indices sur la bonne façon de faire les choses. Si on corrige l’angle de tir au fur et à mesure, on arrive forcément à toucher sa cible au bout d’un moment.

Alors je conseille à tout entrepreneur se lancer maintenant et d’apprendre au fur et mesure. Apprendre de ses erreurs. Et apprendre en se achetant des livres et des formations.

Oui, je suis d’accord, mais depuis le temps que tu es sur le net, tu sais qu’il existe pas mal d’arnaques. Et que de ce fait, beaucoup ont peur d’acheter sur des sites qu’ils ne connaissent pas. Comment fais-tu pour rassurer tes prospects ? Et réussir donc à vendre?
Bon… Tout d’abord il faut savoir une chose à propos des arnaques sur Internet… La plupart n’en sont pas 🙂

Je te donne juste un exemple : le livre « Fortune Internet 101 » de Tommy B.

Ce livre m’a été très utile à mes débuts sur Internet. Il m’a ouvert les yeux sur l’affiliation et m’a appris quelques techniques qui m’ont vite été rentables.

Toutefois, j’ai parlé avec pas mal de monde qui considère ce livre comme une arnaque.

Pourquoi?
Tout simplement parce qu’ils n’ont pas réussi à le mettre en pratique.

Regarde, je vais prendre un exemple…

Si j’ouvre le meilleur livre de cuisine au monde et que je me mets à cuisiner n’importe quel plat, je suis sûr et certain qu’il ne ressemblera en rien à la photo du livre, et qu’il sera probablement immangeable.

Pourquoi? Parce que le livre est une arnaque et que tout ce qu’il raconte ne marche pas pour cuisiner???

Ou parce que je suis nul en cuisine?

Ok, Cédric, je vois où tu veux en venir…
Et comment fais-tu pour rassurer ton prospect?

Il faut savoir une chose. Aujourd’hui, les gens se renseignent avant d’acheter. Ils font des recherches, ils regardent les commentaires des clients, ce qui est dit sur les forums. Ils font des recherches sur vous, sur votre entreprise, etc.

Alors, je pense que la meilleure façon de rassurer les prospects, c’est avant tout d’avoir des clients très satisfaits. Tes clients doivent devenir des fans.

J’essaie de satisfaire tous mes clients. J’essaie de faire en sorte qu’ils en bien plus que ce qui était prévu. Car un client enchanté me fera bien souvent un témoignage. Et lorsqu’un prospect lira une de mes pages de vente et qu’ils verra les témoignages de clients très satisfaits, cela le rassurera obligatoirement.

De plus, j’offre d’énormes garanties.

Je te donne un exemple : je vends un CD subliminal pour arrêter de fumer. Ce CD virtuel est accompagné d’une garantie de remboursement À VIE. C’est à dire: soit il te permet d’arrêter de fumer définitivement, soit tu récupères l’intégralité de ton argent. Donc il n’y a aucun risque.

Et j’offre des garanties sur tous mes produits. Même pour mon Club Affiliation Pro.

Justement Cédric, peux-tu nous en dire un peu plus sur ton Club Affiliation Pro? Je crois que c’est une formation pour apprendre à gagner de l’argent avec l’affiliation, c’est cela?
Oui, et non 🙂

Je le considère plus comme un Club d’entraide que comme une formation. D’ailleurs, j’essaie vraiment de mettre l’entraide au premier rang. Ludovic et moi sommes très disponibles pour les membres et faisons tout notre possible pour les aider au maximum, par email, sur le forum, et parfois sur Skype.

Alors, bien sûr, les membres reçoivent aussi pas mal de formations en vidéo (wordpress, autorépondeur, ftp, etc.) qui leur apprennent tout ce dont ils ont besoin pour démarrer. Mais ensuite, j’essaie vraiment de les suivre au cas par cas.

C’est d’ailleurs pour cela que j’ai limité le nombre de places afin de pouvoir suivre chacun des membres. En tout cas, ceux qui en ont le plus besoin.

Et puis, les membres s’aident beaucoup entre eux aussi. Ils ont sympathisé et on forme maintenant une petite communauté bien solide.

D’ailleurs, j’invite tous tes lecteurs à lire la page de vente du Club Affiliation Pro. Elle est un peu longue, mais je pense qu’elle est un bon exemple de copywriting. Enfin j’espère… (rires)

Et si le Club les intéresse, il reste quelques places. De toute façon, ils peuvent essayer sans risque et, si jamais le Club ne les enchante pas, ils peuvent le quitter et se faire rembourser.


Super Cédric. Alors… Notre monde change. Pour preuve, « notre » maternité (Cédric et moi sommes nés dans la même maternité) est devenue un hôpital psychiatrique… Qu’est-ce qui te surprend le plus sur internet ?

Ah, ah, oui c’est vrai. La maternité dans laquelle je suis né est aujourd’hui un asile de fous. Est-ce grave docteur? (rires).

Bon, toujours est-il que c’est vrai que le monde change. Il change de plus en plus vite surtout.

Je regardais récemment une vidéo dans laquelle on montrait à des enfants des objets High Tech des années 80 (la première nintendo, les anciens téléphones à fil, des disquettes, un magnétophone, etc). [ la video est disponible via ce lien ]

Bien souvent, les enfants n’avaient strictement aucune idée de ce dont il s’agissait et à quoi cela pouvait bien servir. Je me suis pris un sacré coup de vieux en regardant cette vidéo… (rires)

Bref… Oui, le monde change. Il s’accélère.

Ce qui me surprend le plus dans internet? La façon dont Internet a tout simplifié.

Avec Internet, tout est devenu plus facile. C’est plus facile de s’instruire. C’est plus facile de gagner de l’argent. C’est plus facile de faire des rencontres. C’est plus facile d’acheter. C’est plus facile de vendre. C’est plus facile de se distraire. C’est plus facile de s’informer.

Le monde s’accélère de plus en plus. Les nouvelles technologies ne sont plus nouvelles très longtemps. Je lisais d’ailleurs récemment que chaque année, la puissance des ordinateurs double. Tu imagines un peu?

J’ai fait le calcul : dans 20 ans, les ordinateurs seront un MILLION de fois plus puissants que ceux d’aujourd’hui. Et dans 31 ans, ils le seront un MILLIARD de fois plus.

Et comme le monde semble changer à la même vitesse que les ordinateurs gagnent en puissance, on peut vraiment s’attendre à de grands changements dans les années à venir.

Merci Cédric pour cet Interview et merci pour ce guide gratuit qui donne 21 astuces gratuites pour avoir plus de visiteurs sur son blog, téléchargeable gratuitement via ce lien.

Rappelons qu’on peut te retrouver sur le blog Virtuose-Marketing que tu as lancé il y a peu et qui bénéficie déjà d’une bonne audience.

Merci à toi, et à bientôt.

11 thoughts on “Paroles d’Entrepreneurs #2: Cédric Vimeux

  1. Belle explication du copywriting, de plus votre énergie est vraiment encourageante. J’attire votre attention sur le fait d’avoir toujours un mentor, un coach pour améliorer ses capacités de réussite. Merci à vous deux…Gabriel

    RépondreRépondre
  2. C’est une interview intéressante, et l’exemple du texte sur l’ardoise est très bien choisi.

    Merci de m’avoir fait découvrir plus en détail le travail de Cédric.

    Sébastien

    RépondreRépondre
  3. Membre de l’académie Kardan, ça en jette mais ça ne veut rien dire. Il suffit juste de payer cette entreprise (ce n’est pas une école ni un club qui recrute au mérite) pour se revendiquer membre.

    Et un « copywriter » qui pourrait gagner des millions en vendant ses services mais qui ne le fait pas (et qui n’est donc pas copywriter) et se contente de vendre des textes copier/coller dans son « club », ce n’est pas plus sérieux.

    RépondreRépondre
  4. @Abon:

    C’est le commentaire typique du personnage
    frustré, envieux de la réussite des autres.

    Qu’en savez-vous qu’il ne gagne pas des millions?

    Vous aimeriez pouvoir dire « moi aussi je suis membre de l’académie… »

    Il suffit de l’acheter dites-vous? mais avec quels fonds, quand on n’est pas millionnaire?

    Excellent article sur le copywritting

    RépondreRépondre
  5. @Abon:
    Bonjour Abon,

    Non, être membre de l’Académie Kardan, ça ne signifie pas « essayer d’en jeter », mais cela signifie qu’on a accès à tout le travail de Kardan (livres sur le copywriting, lettre de vente, etc) et cela est un GROS plus pour les copywriters.

    Bref, qu’on a des outils pour faire du bon travail… Donc, ça signifie bien quelque chose 🙂

    Et je vend aussi mes services de copywriter (c’est d’ailleurs dit dans l’interview…)

    Bref, il est parfois judicieux de se renseigner sur les gens avant de parler sur eux. Cela aide, parfois.

    Portez-vous bien.

    Cédric

    RépondreRépondre
  6. Salut Cédric et Olivier

    Les articles de Cédric sont vraiment exceptionnel, et je prend toujours plaisir à les lire. Il en « jette ».

    Et même dans une interview, on retrouve toujours son style.

    PS: le lien pour le e-book en bas d’article est inexistant.

    RépondreRépondre
  7. Excellente interview, et la vidéo m’a bien fait rire soit dit en passant!

    J’ai longtemps négligé le pouvoir du copywriting pour la vente, et je crois que Cédric est, en partie, responsable de ce « réveil ». Je reçevais à tout bout de champ sa promo pour le livre « Copywriters 101 », sans vraiment comprendre pourquoi ça pouvait m’aider.

    J’ai été très vif quant à mon apprentissage du marketing, mais quant au copywriting c’est autre chose. Merci pour cette vision d’une matière que je prends de plus en plus de plaisir à développer.

    RépondreRépondre
  8. Salut à tous,

    Ce qui est certain, c’est que je prends plaisir à lire les articles quotidiens de Cédric sur Virtuose Marketing. Il y a plein d’exemples concrets et on en retire toujours quelque chose… C’est un « disciple » de Christian G. et certainement que l’élève va dépasser le Maître 😉
    Sam

    RépondreRépondre
  9. Hello,

    Concernant la réaction de Abon, je la trouve un peu déplacée…

    Ceci dit chacun pense ce qu’il veut.

    Je dois dire que Cédric est excellent copywriter, et il n’y a que tester ses emails pour se rendre compte de leur qualité.

    Alexis

    RépondreRépondre
  10. Chacun se fait son avis ….
    pour ma part, si j’ai donné la parole à Cédric via cet interview, vous devinez ce que j’en pense…

    On ne peut pas plaire à tout le monde …

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire