Profiter des déplacements pro en temps de crise

voyage deplacementsL’heure n’est plus aux fastueux voyages d’affaires d’antan. L’économie souffre, les entreprises luttent pour exister, et les ressources jadis déployées afin d’assurer aux employés un style de vie luxueux ne sont plus. Les cartes bancaires permettant d’optimiser les déplacements pro sont, pour la plupart d’entre nous, un mythe ou un heureux souvenir. L’heure est à la diète, et l’austérité est de mise. Rares sont les entreprises qui peuvent se permettre de payer les frais de divertissement de leurs cadres, la plupart misant plutôt sur un suspens des promotions et un recours aux licenciements et aux coupes budgétaires tous azimut.

Pourtant, certains déplacements professionnels sont indispensables et, si les entreprises jouent encore le jeu, elles en ont changé les règles afin de mettre fin aux dépenses extravagantes. Vols sur des lignes aériennes à bas coût, hôtel deux ou trois étoiles, allers-retours dans la journée afin d’optimiser l’emploi du temps des employés et d’encourir un minimum de frais sur place, au risque d’impacter l’efficacité des employés.

Car l ‘efficacité est le maître mot dans le monde des affaires, surtout en ces temps de crise. Mais, si vous souhaitez profiter un minimum de vos déplacements, et si vous voulez transformer le parcours du combattant en un voyage plaisant, suivez ce guide :

  • * Le temps de vol est à vous. Pas de client à bord, pas de rendez-vous planifié : l’avion est votre ami. Buvez de l’eau comme si votre vie en dépendait et badigeonnez-vous de crème pour vaincre la déshydratation. Retirez vos chaussures, mettez vos écouteurs, emmitouflez-vous dans une laine bien chaude et somnolez. Ne regardez pas vos emails, ne révisez pas, ne stressez pas. L’avion est un spa, et vous allez vous y détendre.

  • * Usez et abusez du minibar. Il y a quelque chose de joyeusement enfantin à engloutir des cacahuètes et des pistaches au prix fort, et peu de choses sont aussi attrayantes que les petites bouteilles d’alcool alignées dans les frigos. C’est cher, c’est du vol, c’est scandaleux – ce n’en est que plus réjouissant ! Les plus grands plaisirs de la vie sont souvent les plus petits.

  • * Achetez de petits objets kitsch pour vos amis et votre famille. Que ce soit à l’aéroport, dans les boutiques touristiques ou dans un marché, peu importe. Si vous n’avez pas le temps de visiter la ville et de vous imprégner de sa culture, vous retirerez au moins de votre séjour un souvenir amusant à partager avec vos proches.

Ne cédez pas au stress et à la mauvaise humeur. Créez-vous des petites bulles de détente ou de plaisir où que possible, et restez positif !

One thought on “Profiter des déplacements pro en temps de crise

Laisser un commentaire