Refusés 393 fois, vendus à 800 millions d’exemplaires ensuite …

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

liste livre refusé éditeur vente millionsDepuis quelques temps, je regarde du côté du monde de l’édition littéraire.

Je lis beaucoup et comme beaucoup, j’aimerai bien écrire un livre.
Mais je me dis: « qui a besoin de me lire ? », « le contenu sera-t-il intéressant pour plaire ? ». Il y a bien sur la solution Kindle qui évitera d’engendre des frais tout en récoltant les fruits de mon travail mais, mais … Mais on arrive toujours à trouver une excuse, n’est-ce pas ?
Seulement, on ne peut pas mettre en avant les « échecs » et ne pas oser. C’est donc ce que j’ai fait depuis quelques semaines en « planifiant » quelques ouvrages qui devraient être prêts pour début 2014 ( et même fin 2013 pour l’un d’eux ). Peut-être aurai-je la chance d’être lu par des millions de lecteurs comme la liste des personnes que je vais vous lister ci-dessous, oeuvre du site News Publisher House, avec une anecdote propre à chacun mais « collectif » en fait.

Commençonss par Jack Canfield, auteur des Principes du Succès dont je vous ai déjà parlé.
Avant d’être un auteur à succès, il faut savoir qu’il a essuyé 123 refus pour son premier ouvrage intitulé « Bouillon de Poulet pour l’Âme« . Quelques années plus tard, le livre a été décliné dans plusieurs thèmes et l’ensemble de la collection s’est vendu à plus de 110 millions d’exemplaires dans le monde. Presque 1 million par refus ! 😉

Robert M.Pirsig a fait un peu « moins bien » puisque son « Traité du Zen et de l’entretien des Motocyclettes » n’a été refusé que 121 fois. Devenu un classique, il s’est vendu à plus de 5 millions d’exemplaires.
Margaret Mitchell a vu « Autant en emporte le Vent« , Prix Pulitzer 1937, adapté au cinéma, recevoir 38 refus de la part des éditeurs avant que l’un d’eux ne s’ose à faire paraître l’ouvrage pour le succès que l’on sait: 30 millions d’exemplaires vendus.
« Sa Majesté des Mouches » de William Golding fut refusée 20 fois avant d’être vendu à 7 millions d’exemplaires, son auteur recevant même le prix Nobel de Littérature en 1983.
« Dune« , le livre qui a inspiré le film du même nom réalisé par David Lynch en 1984, s’est vu refusé 19 fois par les éditeurs avant que Franck Herbert n’ait la joie de voir son manuscrit en librairie.

Autre livre très connu, « Jonathan Livingston Le Goéland« , qui a été vendu à 30 millions d’exemplaires ne doit son succès qu’à la persévérance de Richard Bach, qui a vécu 18 refus.
« Le Journal d’Anne Franck » traduit dans plus de 70 langues, classé à la 19e place des 100 meilleurs livres du xxe siècle, adapté en films et en pièces de théâtre, a été recalé 15 fois par les éditeurs … avant de se vendre plus de 25 millions de fois.
Le premier ouvrage de la saga « Twilight » de Stephenie Meyer, avant de se voir accordé la confiance des producteurs de cinéma, s’est vu essuyer 14 refus de la part du monde de l’édition.
« Les Garennes de Watership Down« , la plus grosses vente de l’éditeur Penguin’s Book, ne fut pas désiré 13 fois avant de devenir un best seller.

Et pour finir, un exemple criant de vérité qui démontre qu’il ne faut jamais abandonner: Harry Potter.
J.K Rowlings a vendu la saga du jeune sorcier à plus de 450 millions d’exemplaires à travers le monde … alors que l’auteure dut attendre de nombreuses années avant de voir ses écrits édités, essuyant 12 refus pendant ce temps.

Si on fait les comptes donc, niveau refus on a :
123 + 121 + 38 + 20 + 19 + 18 + 15 + 14 + 13 + 12 = 393 !

Je vous laisse faire le total des ventes …
Et donc si on ne vous a pas dis non, c’est plutôt … mauvais signe ?

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

8 thoughts on “Refusés 393 fois, vendus à 800 millions d’exemplaires ensuite …

  1. C’est au faite a cause de la mode ?? Oui la mode même la « littérature » je l’ai mis entre guillemets car la vrais littérature pure et dure n’entre pas dans ces statistique
    C’est marche au faite avec l’humeur des gens et les circonstance économique et social du monde, si il y a beaucoup de violence, une crise économique par là un scandale par ci
    Malheureusement les maison d’édition sont des sociétés a but lucratif donc ce qui conte se sont les bénef tout comme les films 😉

    RépondreRépondre
  2. à l’heure du tout numérique je pense que d’écrire un ebook de environ 50 pages est une bonne idée pour commencer et surtout pour tester le marché , ça serait vraiment dommage de écrire à un livre qui n’obtient pas de réel succès .

    RépondreRépondre
  3. Ne jamais baisser les bras, et dire que le nombre de refus est assez impressionnant, en tout cas le monde littéraire en numérique est en plein expansion et je dois dire que cela est plutôt pas mal, même si dans nos habitudes nous nous attendons a lire un livre sur du papier maintenant cela sera sur tablette ou autres supports, puis on peut toucher beaucoup plus de personnes intéresser par nos livres, Amazon a pris de l’avance sur ce système de e-book avec publication !

    RépondreRépondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.