Se protéger en ligne contre les arnaques

protéger arnaques web internet antivirusNotre monde a connu une telle évolution que la plupart des acquisitions que nous effectuons le sont par internet. Qu’il s’agisse des achats de billet d’avion, de tickets de place de spectacle ou même des règlements de factures, les gens préfèrent désormais tout faire en ligne. Il faut tout de même avouer que ce procédé a énormément simplifié la vie de bien de personnes, notamment de celles qui sont souvent très occupées. Mais, en même temps, l’essor de l’e-commerce a favorisé la multiplication des fraudes, et selon les statistiques de 2015 plus de 400 millions d’euros ont été volés en France. Que faire donc pour ne pas être victime de ce fléau virtuel ? Arrêter d’effectuer des transactions financières en ligne ? Certainement pas ! En fait, même si vous vous y résolvez, vous ne pourrez pas tenir le coup bien longtemps parce que les normes établies par ce siècle dans lequel nous vivons requièrent que nous mobilisions de l’argent à travers internet. Ce qu’il y a plutôt lieu de faire, c’est de s’informer sur la manière dont s’y prendre pour éviter de se faire voler son argent en ligne, et ce sont ces précautions que je suis sur le point de partager avec vous dans mon présent article.

Comment se prémunir contre les fraudes à la carte bancaire

Aussi invraisemblable que cela peut l’être, il ne faut pas grand-chose pour mettre son argent hors de portée des cybercriminels. Tout le monde est conscient que sur internet le risque zéro n’existe pas. Néanmoins, il est bien connu que les proies les plus faciles des hackers sont les individus les plus négligents ou ne sachant pas protéger leurs données bancaires. En suivant à la lettre les prescriptions que je vous dévoile dans les lignes qui suivent, vous pourrez vous targuer de disposer d’un compte bancaire bien sécurisé.

    • – Abstenez-vous d’utiliser les services des sites non sécurisés : Si vous avez pour habitude d’effectuer des transactions financières sur des sites qui ne sont pas sécurisés, il y a fort à parier que vous vous êtes probablement déjà fait voler vos données personnelles. Changez donc au plus tôt votre mot de passe et évitez à l’avenir ce genre de plateforme. En effet, les sites sécurisés utilisent un système de cryptage pour rendre votre mot de passe indéchiffrable et certains comme la blockchain n’en conservent aucune trace afin de vous assurer que vous êtes le seul à le connaître. Pour savoir si le site sur lequel vous vous trouvez est sécurisé, il suffit de jeter un œil à la barre d’adresse. Si vous y voyez un petit cadenas vert et l’URL qui commence par HTTPS, alors vous pouvez utiliser en toute quiétude les services que proposent la plateforme.
    • – Optez pour une banque qui propose une validation en deux étapes : La validation en deux étapes est aussi connue comme étant le code 3D secure. Elle consiste à envoyer avant chaque paiement un code secret via SMS ou email au détenteur de la carte utilisée afin que ce dernier puisse confirmer la transaction en saisissant le code en question. L’avantage de cette mesure sécuritaire est qu’elle vous permet d’être automatiquement informé lorsqu’un individu malveillant tente d’utiliser votre carte bancaire, et donc vous pouvez appeler le centre d’opposition des cartes bancaires pour protéger votre argent.
    • – Installez un antivirus sur votre smartphone ou votre ordinateur : Les développeurs de logiciel antivirus mettent quotidiennement à jour leur base virale, ce qui veut dire que si vous disposez d’un excellent antivirus, ce dernier est capable de détecter les signatures de codes de plus d’un million de logiciels malveillants et donc de vous protéger efficacement contre les chevaux de Troie qui savent détecter et copier les codes ainsi que les numéros de carte lors des transactions effectuées sur internet. Rapprochez-vous alors de votre informaticien pour savoir quel antivirus est idéal pour protéger efficacement vos données bancaires.
    • – Les sites sécurisés effectuent des vérifications : Pour toute mobilisation de fonds inhabituelle via votre carte bancaire, une plateforme sécurisée demandera des documents tels qu’une copie de votre pièce d’identité pour confirmer que c’est bien vous l’auteur de la transaction financière qui est sur le point d’être effectuée. Certains sites comme les casinos en ligne qui mettent en placent d’excellentes protections antipiratage vont jusqu’à contacter les clients par appel téléphonique pour plus de précautions. Dans le cas où les informations requises ne sont pas fournies, ces plateformes mettent en instance votre requête afin de protéger votre argent.
    • – Évitez d’enregistrer votre carte bancaire sur votre PC ou sur votre smartphone : Lorsque vous effectuez une transaction financière sur un site sécurisé, n’autorisez pas l’action qui vous suggère d’enregistrer vos identifiant et mot de passe. Par exemple, s’il vous arrivait de perdre votre smartphone, quand bien même le quidam entre les mains duquel se trouve désormais votre appareil n’aurait aucun moyen de connaître les identifiant et mot de passe de votre carte, cela ne l’empêche nullement d’effectuer des achats sur les sites sur lesquels vous avez déjà sauvegardé vos informations bancaires et de se faire livrer les biens payés partout où il le voudra sauf bien évidemment à son propre domicile.
    • – Ne dévoilez pas le cryptogramme de votre carte : En plus de toujours prendre le soin de taper votre code à l’abri des caméras ou des personnes indiscrètes, vous devez toujours vous assurez que le cryptogramme (les trois derniers chiffres inscrits au dos) de votre carte bancaire est dissimulé parce que sans cela, il n’est pas possible de pouvoir effectuer une transaction financière en ligne en Europe. L’autre erreur à ne pas commettre est de confier sa carte bancaire à un serveur au moment de payer l’addition dans un restaurant, surtout s’il s’agit d’un établissement dont vous n’êtes pas un habitué. Demandez toujours à ce que l’on apporte à votre table le terminal de paiement électronique afin que vous puissiez vous-même y insérer votre carte.
    • – N’effectuez pas vos transactions financières via un réseau public : Les connexions sans fil non sécurisées des lieux publics ou des hôtels présentent souvent de nombreuses failles exploitées par les hackers qui y glisser des logiciels espions qui s’infiltreront dans les appareils des utilisateurs qui utiliseront ce WiFi. Voilà pourquoi il n’est pas avisé de se servir de ce genre de réseau pour faire des achats ou des transactions d’argent en ligne.
    • – Ne vous faites pas hameçonner : Le hameçonnage beaucoup plus connu dans le milieu informatique sous l’appellation « phishing » est une technique de fraude dont se servent les pirates informatiques pour collecter les informations bancaires des internautes. Pour y parvenir, ces individus malintentionnés vous envoient donc un message électronique semblant provenir de votre banque ou de votre compagnie d’assurance. D’autres fois, ces derniers recourent à la technique du growth hacking pour vous appâter avec une merveilleuse offre. Dès que vous ouvrez le mail pour télécharger la pièce jointe, un virus s’installe sur votre ordinateur pour copier toutes vos données sensibles. Si vous recevez donc un message de provenance douteuse, ignorez-le ou mieux supprimez-le immédiatement. Ces messages sont souvent incohérents ou écrits en mauvais français.

Que font les sites internet pour nous protéger contre les pirates informatiques

Les sites honnêtes qui proposent des services faisant appel à des transactions financières mettent en place un certain nombre de mesures sécuritaires pour rassurer les utilisateurs du fait que leurs informations bancaires sont protégées. Ne vous inquiétez pas, je vous livrerai également ici les éléments que vous devez prendre en considération avant de vous aventurer sur un site et y entrer des données sensibles.

    • – Un site sécurisé utilise un protocole HTTPS : J’avais déjà souligné cet aspect un peu plus haut. Si je m’y attarde donc, c’est parce que cela revêt une importance capitale. Lorsque vous devez utiliser de l’argent sur une plateforme, assurez-vous que son URL est précédée d’un cadenas et de l’Hypertexte Transfer Protocol Secure (HTTPS), lesquels signifient tout simplement que les informations qui sont envoyées de votre ordinateur vers le site sont cryptées et sont par conséquent inaccessibles aux personnes tierces. Si la plateforme que vous utilisez se sert d’une technologie de type SSL, alors vous avez davantage de raisons d’avoir le cœur tranquille parce que ce système de cryptage est l’un des meilleurs et est très utilisé par les banques.
    • – Les plateformes fiables utilisent les processeurs de paiement les plus populaires : Les méthodes de paiement les plus utilisées sont connues pour la sécurité qu’elles offrent et c’est d’ailleurs ce qui fait leur popularité. Aussi, les compagnies qui gèrent ces processeurs de paiement effectuent un certain nombre de vérifications pour s’assurer que les sites qui désirent s’attacher leurs services sont dignes de confiance. Pour finir, en cas de problème, vous pouvez compter sur ces sociétés pour vous satisfaire pleinement et garder votre argent à l’abri.
  • – Les sites sécurisés établissent une politique de confidentialité : Lorsque vous vous rendrez sur un site sécurisé, ce dernier vous préviendra d’entrée de jeu qu’il utilise des cookies pour personnaliser et améliorer votre expérience et il vous proposera d’ailleurs d’en savoir plus avant de continuer. Un cookie ou un témoin de connexion est un protocole de communication HTTP grâce auquel les sites internet conservent les données de leurs utilisateurs à des fins spécifiques. Généralement, un dirigeant ne cherchant pas à rentabiliser sa plateforme web au détriment de votre sécurité vous préviendra de ce genre d’action afin que vous puissiez partir si vous n’êtes pas rassuré de sa fiabilité. Bien évidemment, un site frauduleux ne se risquera pas à prendre ce genre de mesure. D’ailleurs, avec l’entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) depuis le 25 mai 2018, tous les opérateurs en ligne fournissant des services dans l’espace européen sont obligés de vous demander la permission avant de collecter ou d’utiliser vos données. Bien évidemment, vous êtes libre de refuser. N’oubliez pas d’utiliser cet atout à votre avantage.

One thought on “Se protéger en ligne contre les arnaques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.