Une blague pour travailler 4 heures en copywriting [3/11]

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Et c’est parti pour 3 nouvelles techniques de copywriting qui donnent de bons résultats.

Pour rappel, cet article fait partie d’une série de 11 qui traitent de copywriting et plus précisément de copywriting qui arrive à ses fins, vous pouvez les retrouver en effectuant une recherche sur le site en utilisant le mot « copywriting » .

#N° 7 : Raconter une blague insolente
Être drôle fonctionne, mais c’est une compétence sérieuse que de faire rire tout le monde avec quelque chose qui ressemble à une « blague interne ». L’utilisation du double sens et d’autres styles de blagues sont incroyablement efficaces. Prenez KFC, par exemple.

La chaîne s’est retrouvée à court de poulet au Royaume-Uni, et comprenant à quel point c’est fou, elle a diffusé l’annonce ci-dessous avec notamment l’inversion des lettres de la Marque qui font un mot grossier en Grande Bretagne.

copywriting insolence humour kfc

#8 : Heu ?
copywriting pampers heuFaire en sorte que les gens se retournent ou se penchent sur la question pour en tirer profit a toujours fonctionné. C’est aussi l’une des méthodes les moins utilisées en publicité.

Voici ci-contre une publicité Pampers qui vous fait littéralement regarder.

Cette technique est utilisée de nos jours par de nombreux sites qui « offrent » des titres « putaclic », c’est à dire qui donnent envie de cliquer mais qui ne proposent rien de concret derrière.

#9 : La Semaine de 4 heures
Faire une déclaration qui, selon la plupart des gens, n’est pas vraie, a toujours été un bon marketing.
Même si l’expression « devenir riche rapidement » est souvent accompagnée du mot « combine », cela n’empêche pas les gens de l’utiliser pour vendre.

Parfois, comme dans le cas de cet exemple, c’est vrai. Tim Ferris est, ainsi, devenu célèbre pour un titre de livre qui peut être moins que savoureux. Quand on lit le livre, on se rend compte que l’on est bien loin de cette fameuses semaine de 4 heures, même si on s’en rapproche.
copywriting semaine heures tim ferris

Ce post est une adaptation en français de l’article écrit en anglais par Samuel J.Woods.

Si vous souhaitez partager, il n'y a qu'à cliquer !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.